Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Samy Gemayel : "Au Liban, le Hezbollah dicte au gouvernement sa politique étrangère"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Lulendo, maître des rythmes de la forêt

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Allemagne : l'apprentissage de la langue, clé de l'intégration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Panne et pagaille à l'aéroport d'Atlanta

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les sommets de la honte"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Guy Verhofstadt : "L'avenir de nos régions ne se trouve pas dans le séparatisme"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dimitris Avramopoulos : "L'Union européenne fait son devoir moral et légal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

Enquête anticorruption au Brésil: Petrobras récupère 200 millions de dollars

© AFP | Le président de Petrobras, Pedro Parente, lors d'une conférence de presse à Curitiba, le 7 décembre 2017

CURITIBA (BRÉSIL) (AFP) - 

Le groupe pétrolier public Petrobras, au centre d'un gigantesque scandale de corruption au Brésil, a annoncé jeudi avoir récupéré 654 millions de réais (200 millions de dollars) dans le cadre de l'enquête tentaculaire "Lavage-express".

Avec cette somme, résultant d'accords de collaboration passés avec la justice par des personnes impliquées dans le scandale, le total des fonds restitués à Petrobras depuis le lancement de l'enquête en 2014 atteint 1,48 milliard de réais (470 millions de dollars), a précisé le groupe dans un communiqué.

"Cela représente presque 20% de sommes détournées que nous avons identifiées", a déclaré le président de Petrobras, Pedro Parente, lors d'une conférence de presse à Curitiba (sud).

C'est dans cette ville du sud du Brésil que sont traités la plupart des dossiers de l'opération "Lavage-Express", qui a mis au jour un vaste réseau de versements de pots-de-vin lié notamment aux marchés publics de Petrobras.

"Il s'agit de la plus grande restitution de fonds de ce type dans l'histoire du Brésil", a souligné Daltan Dagnol, procureur en charge de l'enquête.

Petrobras ajoute avoir été "reconnue comme la victime des actions mises au jour par l'enquête" et indique que "des mesures judiciaires continueront d'être prises contre les entreprises et personnes, dont des anciens fonctionnaires et hommes politiques, qui ont porté atteinte à ses finances et à son image".

L'opération "Lavage-express" a permis de mettre sous les verrous pour corruption des dizaines de responsables politiques de tous bords et de premier plan, y compris des gouverneurs d'Etats, ainsi que des hommes d'affaires très en vue.

© 2017 AFP