Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Europa League: Lyon privé de première place par l'Atalanta Bergame

© AFP | Les joueurs de l'Atalanta Bergam fêtent leur victoire contre Lyon, le 7 décembre 2017 à Reggio Emilia

ROME (AFP) - 

Lyon a été battu 1-0 par l'Atalanta Bergame jeudi à Reggio d'Emilie et doit donc se contenter de la deuxième place du groupe E de l'Europa League, que les Italiens terminent en tête.

Les deux équipes étaient qualifiées au coup d'envoi et le seul enjeu du match était la première place et la possibilité de jouer le retour à domicile lors des 16e de finale en février.

Mais les Lyonnais ont été globalement dominés et logiquement battus par l'Atalanta, qui termine invaincue cette phase de poules avec quatre succès et deux nuls.

La première occasion, énorme, a pourtant été pour Mariano dès la 3e minute. Mais dans la minute suivante, Cristante en obtenait une presqu'aussi nette pour Bergame et les Italiens prenaient rapidement l'avantage.

A la 10e minute, une volée écrasée d'Ilicic était en effet mal lue par une charnière lyonnaise pataude et Petagna ouvrait le score d'un coup de tête de près.

La première période était ensuite assez nettement à l'avantage de l'Atalanta, parfaitement organisée, et se concluait avec la blessure de Cornet, remplacé par le très jeune Geubbels (16 ans).

Les Lyonnais ont été meilleurs après la pause, avec notamment une bonne frappe de Dombélé (73e), puis une autre signée Fékir (78e).

Le capitaine de l'OL faisait surtout trembler le poteau de Berisha avec un coup franc fantastique de l'extérieur du gauche dans le temps additionnel, mais Lyon ne trouvait pas l'ouverture.

L'OL, qui restait avant ce déplacement italien sur une défaite contre Lille et un succès étriqué contre Caen, traverse donc une période assez moyenne et doit se satisfaire de la deuxième place.

Pour l'Atalanta en revanche, c'est la fête, comme l'a montré le feu d'artifice tiré à l'extérieur du stade avant même le coup de sifflet final.

© 2017 AFP