Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Samy Gemayel : "Au Liban, le Hezbollah dicte au gouvernement sa politique étrangère"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Lulendo, maître des rythmes de la forêt

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Allemagne : l'apprentissage de la langue, clé de l'intégration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Panne et pagaille à l'aéroport d'Atlanta

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les sommets de la honte"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"One Summit Planet" : sommes-nous en train "de perdre la bataille" ?

En savoir plus

Johnny: le cortège partira samedi à 12H00 de la place de l'Etoile

© AFP/Archives | Johnny Hallyday sur scène, le 25 mai 2003 à Saint-Denis de la Réunion

PARIS (AFP) - 

Le cortège funéraire pour l'hommage à Johnny Hallyday partira samedi à 12H00 de la place de l'Etoile pour descendre l'avenue des Champs-Elysées en direction de l'église de la Madeleine, dans le centre de Paris, a annoncé jeudi le manager du chanteur.

Le convoi sera suivi "d'une équipe de motards et bikers", soit "500 à 700" deux roues, a indiqué Sébastien Farran au cours d'une conférence de presse commune avec le préfet de police de Paris Michel Delpuech, détaillant les conditions de cet "hommage populaire" annoncé par l'Elysée pour le chanteur décédé dans la nuit de mardi à mercredi.

"L'ensemble de cette déambulation sera ponctué d'une musique live jouée sur la scène du parvis de la place de la Madeleine" où joueront des musiciens de Johnny, a ajouté M. Farran.

A l'extérieur de l'église de la Madeleine, où une cérémonie religieuse se déroulera au cours de laquelle le président Emmanuel Macron prendra brièvement la parole, de grands écrans seront installés pour le public.

"Près de 1.500 policiers et gendarmes seront dédiés à la sécurisation de l'événement", avec une "escorte d'honneur du cortège", a annoncé M. Delpuech.

"Je prendrai un arrêté de +zone de protection+ qui englobera la place de l'Etoile, les Champs-Elysées, la Concorde et la place de la Madeleine, pour permettre aux policiers et gendarmes de réaliser des opérations de contrôle", a poursuivi le préfet, expliquant s'appuyer sur la loi "sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme" votée récemment.

"L'objectif est de détecter des individus qui viendraient là avec des finalités qui n'ont rien à voir", a-t-il fait valoir.

Plusieurs stations de métro seront fermées et la circulation sera interdite dès vendredi à 23H30 sur la rue Royale, et dès 08H00 samedi sur les Champs-Elysées.

"La disparition de Johnny Hallyday a suscité dans notre pays une émotion d'une intensité qui n'a guère d'antécédent", a souligné Michel Delpuech. Le dispositif de samedi, dont "les modalités ont été convenues entre la famille, les proches de Johnny Hallyday et la présidence de la République", doit permettre le "recueillement, la sérénité, la dignité nécessaire mais aussi la proximité (...) dans des conditions qui garantiront la sécurité" de tous, a-t-il ajouté.

© 2017 AFP