Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Samy Gemayel : "Au Liban, le Hezbollah dicte au gouvernement sa politique étrangère"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Lulendo, maître des rythmes de la forêt

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Allemagne : l'apprentissage de la langue, clé de l'intégration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Panne et pagaille à l'aéroport d'Atlanta

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les sommets de la honte"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Guy Verhofstadt : "L'avenir de nos régions ne se trouve pas dans le séparatisme"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dimitris Avramopoulos : "L'Union européenne fait son devoir moral et légal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

Moyen-Orient

Moscou assure que la Syrie est "totalement libérée" du groupe État islamique

© Dominique Derda, France 2, AFP | Un soldat russe lors de la lutte pour la province de Deir Ezzor, le 15 septembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/12/2017

Le ministère de la Défense russe a annoncé jeudi que le territoire syrien est désormais "totalement libéré" du joug du groupe État islamique.

"Mission accomplie" pour l'armée russe. La Syrie est désormais "totalement libérée" de l'emprise du groupe État islamique (EI), a déclaré le ministère de la Défense russe, jeudi 7 décembre.

"La mission de l'armée russe de défaire le groupe terroriste armé État islamique est accomplie", a indiqué le ministère au cours d'un point de presse, ajoutant qu'aujourd'hui, "il n'y a aucune localité ni région de Syrie sous le contrôle de l'État islamique".

"Le territoire syrien est totalement libéré des combattants de cette organisation terroriste", a ajouté le général Sergueï Roudskoï, de l'état-major russe, au cours de ce point de presse.

Des saboteurs encore opérationnels

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), l'EI contrôle encore 8 % de la province de Deir Ezzor (est), contre la quasi-totalité il y a quelques mois.

"Des bandes de saboteurs de l'EI" sont encore susceptibles d'opérer, mais seront combattus par les troupes syriennes, a ajouté le général russe, précisant que "le contingent russe va concentrer ses efforts pour apporter de l'aide au peuple syrien afin de reconstruire la paix".

Lancée en 2015, l'intervention militaire russe en Syrie a changé la donne en permettant notamment à l'armée syrienne de ravir à l'EI la cité antique de Palmyre et chasser les rebelles de leur bastion d'Alep, dans le nord.

Cela ne marque pas la fin de la présence militaire russe en Syrie. L'armée russe a annoncé dès octobre 2016 son intention de transformer ses installations portuaires à Tartous en base navale permanente, tout comme la base aérienne de Hmeimim, dans le nord-ouest du pays.

Avec AFP

Première publication : 07/12/2017

  • SYRIE

    Vidéo : le cimentier Lafarge dans la tempête judiciaire

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : les Kurdes annoncent avoir repris la province de Deir ezzor et la fin de leur bataille contre l’EI

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Lafarge en Syrie : trois cadres mis en examen pour "financement d'une entreprise terroriste"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)