Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Éthiopie : le barrage pharaonique construit sur le Nil

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je pense, donc je foot"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Déception pour les équipes africaines au Mondial de football

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Polémique autour des dépenses de l'Elysée

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mondial de football : la Russie lance sa Coupe du Monde

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Attractivité de la France : Paris profite-t-elle d'un effet Brexit ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Politique sociale : vers une réduction des aides ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quelle place pour la communauté juive en France ?

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 09/02/2018

Libye-Italie : les migrants pris entre deux feux

© France 24

Ces derniers mois, les migrants sont moins nombreux à tenter de traverser la Méditerranée, découragés par les nouvelles politiques italienne et libyenne. Emprisonnés, torturés, vendus comme esclaves, ils se retrouvent bloqués en Libye, où ils subissent l’enfer. Enquête au cœur d’un scandale international.

Depuis quelques mois, les images d'embarcations en Méditerranée, chargées de migrants voguant vers l'Europe, semblent se raréfier. En Italie, depuis l'été, le nombre de ces hommes, femmes et enfants arrivés de Libye aurait diminué de 70 %.

Ce coup d'arrêt est attribué à la politique italienne incarnée par Marco Minitti, le ministre de l'Intérieur. Une politique faite de coopération officielle avec la marine libyenne, mais aussi d'accords secrets plus troubles avec les milices. Celles-ci seraient chargées de stopper le flot de migrants vers l'Europe en échange d'armes et de millions de dollars.

Les ONG s'inquiètent de ce deal secret et de son impact sur les populations de migrants bloqués en Libye. Ils ne peuvent ni prendre la mer, ni rentrer chez eux et se retrouvent emprisonnés, torturés ou vendus comme esclaves.

Nos reporters Natalia Mendoza et Taha Zargoun se sont rendus en Libye, et notamment à Sabratah, une ville sur les côtes en face de la Sicile, épicentre de ce scandale international.

>> À lire également sur France 24 : Ainsi sauvait l'Aquarius, un grand reportage à bord du navire humanitaire

Par Natalia MENDOZA , Taha ZARGOUN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

14/06/2018 Afrique

Vidéo : la vague à l'âme, l’odyssée des pêcheurs sénégalais en Bretagne

En Bretagne, dans l’Ouest de la France, plusieurs pêcheurs d'origine sénégalaise embarquent au petit matin sur des chalutiers pour rapporter du poisson dans les criées du...

En savoir plus

08/06/2018 EUROPE

Vidéo : les volontaires du Mondial-2018 en Russie

Pendant le Mondial-2018 en Russie, plus de 35 000 volontaires vont travailler gratuitement pour la FIFA et les autorités des onze villes hôtes. Accueil des spectateurs et des...

En savoir plus

25/05/2018 Mai 68

"Les bruits couraient qu'il allait y avoir une guerre civile" : Mai 68 vu de l'étranger

En mai 1968, le mouvement étudiant français ressemble à ceux des pays voisins... jusqu'à ce que la grève générale paralyse le pays. Le Quai d'Orsay reçoit alors de nombreux...

En savoir plus

18/05/2018 Moyen-Orient

Au delà du conflit : carnet de route dans l'Israël d'aujourd'hui

Souvent au cœur de l'actualité, Israël ne se résume pas au conflit avec les Palestiniens. C'est un État encore jeune mais très développé, une terre sainte pour trois grandes...

En savoir plus

11/05/2018 Territoires palestiniens

Palestine, l'État second

À quoi ressemble la vie en Cisjordanie sous l’occupation israélienne ? Nous nous sommes rendus sur place, dans la zone C, à la rencontre de femmes et d’hommes qui vivent sur des...

En savoir plus