Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Assouplissement quantitatif : l'arme lourde des banques centrales

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Les Bleus champions du monde : "Un bonheur éternel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Le HCR s'oppose aux centres fermés : "Demander l'asile n'est pas un crime"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Tourisme : qui veut traverser l'Europe en train ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les Bleus champions du monde : quel impact sur la croissance française ?

En savoir plus

Amériques

Californie : les incendies continuent leur progression, Santa Barbara menacée

© AFP | 8 500 pompiers sont mobilisés depuis le début de la semaine pour lutter contre les flammes qui ravagent le sud de la Californie.

Vidéo par Sophie SAMAILLE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/12/2017

Après une semaine de lutte contre les incendies en Californie, le foyer le plus important, appelé "Thomas Fire", progresse en direction de la grande ville de Santa Barbara, à une centaine de kilomètres de Los Angeles.

Les incendies continuent de progresser dans le sud de la Californie, en particulier au nord-ouest de Los Angeles. Dimanche 11 décembre, les autorités ont ordonné de nouvelles évacuations. Le foyer le plus important, le "Thomas Fire", progresse non loin de la côte Pacifique en direction de la grande ville de Santa Barbara, à une centaine de kilomètres de Los Angeles.

En une semaine, le "Thomas Fire" a parcouru 570 000 hectares, soit plus que la superficie de la ville de New York, et détruit près de 800 bâtiments. Dans l'histoire des sinistres ayant frappé la Californie, il est le cinquième incendie le plus important depuis 1932. Au total, 8 500 pompiers luttent depuis le début de la semaine contre une demi-douzaine d'incendies dans le sud de l'État.

Après une légère amélioration, les conditions météorologiques se sont aggravées dimanche, avec un retour du vent à des vitesses proches de 90 km/h.

Plus de 210 000 évacuations

Les différents foyers qui font rage, de Santa Barbara à San Diego, à l'extrême sud de l'État, ont fait au moins un mort, détruit un millier de maisons, bâtiments et autres structures. Au plus fort des évacuations, quelque 212 000 Californiens ont dû quitter leur maison.

Le gouverneur de Californie, Jerry Brown, a décrété l'état d'urgence dans les comtés de Santa Barbara, San Diego, Los Angeles et Ventura. Il a souligné que l'ampleur de ces incendies était liée au réchauffement climatique et a prévenu que ces sinistres devenaient une "nouvelle norme". À Washington, Donald Trump a proclamé vendredi l'état d'urgence fédérale.

C'est la seconde fois cet automne que la Californie est le théâtre de violents incendies : en octobre, au nord de San Francisco, les flammes ont fait 43 morts, contraint 10 000 habitants à évacuer leur domicile et détruit près de 10 000 hectares. Le coût pour les assureurs a été estimé à neuf milliards de dollars.

Avec AFP

Première publication : 11/12/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Le bilan provisoire des incendies en Californie s'alourdit

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Incendies aux États-Unis : coup dur pour les vins fins californiens

    En savoir plus

  • EN IMAGES

    Donald Trump déclare l'état de catastrophe naturelle en Californie, en proie à des incendies meurtriers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)