Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

FRANCE

France : plusieurs enfants tués dans une collision entre un car scolaire et un train

© Raymond Roig, AFP | Les secours sur les lieux du dframe, le 14 décembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/12/2017

L'accident très violent sur un passage à Niveau a causé la mort de quatre enfants jeudi à Millas (Pyrénées-Orientales). Une vingtaine de personnes ont été blessées. Le Premier ministre Édouard Philippe s'est rendu sur les lieux.

Quatre enfants sont morts jeudi 14 décembre dans l'après-midi et une vingtaine de personnes ont été blessées dans une collision très violente entre un car scolaire et un train régional sur un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales).

"Le choc a été violent", a déclaré le préfet des Pyrénées-Orientales Philippe Vignes. Il a expliqué à la presse que le car transportait une vingtaine d'enfants du collège Christian-Bourquin à Millas et sa conductrice.

"Le bus a été très gravement percuté, il est très gravement accidenté", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Perpignan Jean-Jacques Fagny, qui était sur place.

Le bilan provisoire est de quatre enfants décédés, neuf blessés graves et onze blessés légers, précise-t-on de source proche de l'enquête.

"Il y a beaucoup d'incertitude à ce stade de l'enquête", a déclaré à l'AFP Jean Valéry Letterman, commandant adjoint de la gendarmerie de la région Occitanie.

"Un travail de secours est effectué par les pompiers, un travail d'identification des victimes par les gendarmes et un travail d'enquête dont sont également chargés les gendarmes", a-t-il ajouté, en arrivant à Millas.

Le Premier ministre Édouard Philippe, qui se trouvait à Cahors (Lot), est arrivé par hélicoptère. La ministre des Transports Elisabeth Borne, le président de la SNCF Guillaume Pepy, et le PDG de SNCF Réseau Patrick Jeantet étaient également attendus sur les lieux du drame.

Avec AFP

Première publication : 14/12/2017

  • NOUVELLE-CALÉDONIE

    Nouvelle-Calédonie : Édouard Philippe présente sa méthode pour le futur référendum

    En savoir plus

  • ITALIE

    Au moins seize morts dans un accident de car dans le nord de l'Italie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)