Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Grève générale au Bénin, mouvement contre la suppression du droit de grève

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais : plus jamais "jungle"

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron à Calais : quelle politique migratoire ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Philippe Martinez : "La France a un devoir d'accueil, elle a toujours été une terre d'asile"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Xavier Emmanuelli : "Il faut accueillir les migrants"

En savoir plus

FOCUS

Contrôle renforcé des chômeurs : le Danemark, un modèle à suivre ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Enquête au Paradis" : rencontre avec la jeunesse algérienne sous influence du salafisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

Le cigare interstellaire n'a pas l'air d'être l'oeuvre d'extraterrestres

© European Southern Observatory/AFP/Archives | Image réalisée de Oumuamua par l'Observatoir européen le 20 novembre 2017

PARIS (AFP) - 

Le mystérieux Oumuamua, objet en forme de cigare venu d'un autre système stellaire et détecté récemment, n'émet "pas de signaux artificiels", selon les premières observations de scientifiques à la recherche d'une vie intelligente extraterrestre, rendues publiques jeudi.

L'objet rocheux, dont le nom signifie messager en langue hawaïenne, a été repéré le 19 octobre avec le télescope Pan-STARRS1 situé à Hawaï qui traque les objets croisant près de la Terre.

Depuis certains esprits s'échauffent. L'objet pourrait-il être le fruit d'une civilisation extraterrestre?

Dans une étude publiée dans la revue scientifique Nature le 21 novembre, une équipe de chercheurs a estimé qu'il s'agissait d'un astéroïde, long de 400 mètres et large de 40 mètres seulement.

Cette forme inhabituelle est sans précédent parmi les très nombreux astéroïdes et comètes répertoriés qui se sont formés dans notre système solaire, selon ces chercheurs qui ont conclu que cet astéroïde était, lui, de nature interstellaire.

Selon ces astronomes, cet objet inhabituel a voyagé seul à travers la Voie Lactée depuis des centaines de millions d'années avant de passer dans notre système solaire.

Pour sa part, le programme Breakthrough Listen, qui se dédie à la recherche d'une vie technologique extraterrestre dans l'Univers, a braqué mercredi le puissant radiotélescope de Green Bank (Virginie-Occidentale) sur Oumuamua.

"Il n'a pas été mis en évidence de signaux artificiels émanant de cet objet jusqu'à présent (...) mais la surveillance et l'analyse des données se poursuit", a annoncé Breakthrough Listen dans un communiqué.

"Nous ne voyons rien qui émette de façon continue depuis Oumuamua", a déclaré à l'AFP Andrew Siemion, responsable du laboratoire Breakthrough Listen à l'Université de Californie à Berkeley.

Les chercheurs vont poursuivre leurs observations de l'objet.

"Le plus probable, c'est qu'Oumuamua est un astéroïde, éjecté de son étoile hôte lors d'événements chaotiques il y a des milliards d'années et qui s'est retrouvé par hasard dans notre système solaire. Mais les autres hypothèses sont si excitantes que cela vaut le coup d'y regarder de près", ajoute-t-il.

Soutenu par l'astrophysicien Stephen Hawking et l'entrepreneur russe Youri Milner, le programme Breakthrough Listen, lancé en 2015 est dédié à la recherche de signes d'intelligence extraterrestre. Il est doté de 100 millions de dollars.

© 2017 AFP