Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Grève générale au Bénin, mouvement contre la suppression du droit de grève

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais : plus jamais "jungle"

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron à Calais : quelle politique migratoire ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Philippe Martinez : "La France a un devoir d'accueil, elle a toujours été une terre d'asile"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Xavier Emmanuelli : "Il faut accueillir les migrants"

En savoir plus

FOCUS

Contrôle renforcé des chômeurs : le Danemark, un modèle à suivre ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Enquête au Paradis" : rencontre avec la jeunesse algérienne sous influence du salafisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

Services publics: nette amélioration de l'opinion des Français

© AFP | Manifestation des agents de la fonction publique, le 10 octobre 2017 à Bordeaux

PARIS (AFP) - 

Après des années de stagnation, l'opinion des Français en général à l'égard des services publics s'améliore nettement, ainsi que la satisfaction des usagers, selon un baromètre publié jeudi.

44% des Français ont une opinion positive des différents services publics (+7 points en un an), un niveau qui n'avait plus été atteint depuis 2011, et 72% des usagers (+3) en sont satisfaits, selon cette étude Kantar Public pour l'Institut Paul Delouvrier, une association qui veut favoriser la modernisation de l'action publique.

Toujours en tête des priorités des Français, malgré un léger recul, figure l'emploi/la lutte contre le chômage (48%, -4). Derrière viennent la santé publique (42%, +6), l'éducation (37%, -1) et la police/gendarmerie, en net recul (32%, -12).

L'an dernier, dans un contexte post-attentats, la sécurité était arrivée à la deuxième place des attentes des Français vis-à-vis des services publics, pour la première fois depuis le lancement du baromètre il y a treize ans.

Le trio de tête des priorités n'est pas le même partout. En Ile-de-France, Bretagne et Pays de la Loire, la santé devance l?emploi. Dans les Hauts-de-France, en PACA, Centre et Bourgogne-Franche Comté, la police et la gendarmerie dépassent l?éducation.

De leurs services publics, les Français attendent principalement rapidité et réactivité (58%), devant simplicité et transparence des démarches (40%) et une "meilleure égalité de traitement des citoyens" (38%), cette dernière attente étant en forte progression (+7) sur deux ans.

L'opinion à l'égard de l'action de l'Etat s'améliore pour tous les services publics, plus particulièrement pour l'emploi (en dernière position mais en progression de 13 points), l'éducation (5e, +11) et la police/gendarmerie (premier, +10).

Quant au niveau de satisfaction des usagers, il progresse aussi. Police et gendarmerie recueillent 82% de satisfaits, à égalité avec la santé, et devant les services fiscaux. En dernière position, les services de l'emploi (54%).

Quand on les interroge sur les services publics, les Français évoquent spontanément impôts, mairies, hôpitaux, police/gendarmerie, sécurité sociale, la Poste et l'éducation. En 2005, première année de l'étude, en totalisant les réponses, les entreprises publiques (Poste, SNCF, EDF) étaient les premiers services publics cités.

Enquête réalisée par internet du 25 octobre au 8 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 2.549 personnes âgées de 15 ans et plus (méthode des quotas).

© 2017 AFP