Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bioéthique : coup d'envoi de 6 mois de débats

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal-Casamance, toutes les autorisations de coupe de bois suspendues

En savoir plus

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

Moyen-Orient

Liban : les élections législatives fixées au 6 mai

© Dalati et Nohra, AFP | L'actuel Premier ministre Saad Hariri (à gauche), et le ministre de l'Intérieur Nohad Machnouk, le 9 juin 2009, à Beyrouth.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/12/2017

Le ministre de l'Intérieur libanais Nohad Mashnouk a signé vendredi un décret pour organiser les élections législatives au 6 mai 2018. Une date qui s'annonce historique pour un pays qui n'a pas tenu de scrutin parlementaire depuis 2009.

Le Parlement libanais va enfin pouvoir se renouveler. Le ministre de l'Intérieur libanais Nohad Mashnouk a signé, vendredi 15 décembre, une nouvelle loi pour encadrer les élections législatives, qui se tiendront le 6 mai 2018.

Faute de consensus sur une nouvelle loi électorale, le pays n'avait pas été en mesure d'organiser un tel scrutin depuis 2009. Les députés, élus normalement pour une durée de quatre ans, ont été contraints de prolonger leur mandat à trois reprises.

Plus de 90 000 expatriés inscrits

La nouvelle loi met en place un système de représentation proportionnelle au Parlement et modifie le nombre de circonscriptions.

Pour la première fois, un grande nombre de Libanais expatriés pourront voter à distance. Environ 92 810 expatriés se sont inscrits sur les listes électorales, avait annoncé à leur clôture fin novembre le ministre de l'Intérieur.

Avec Reuters

Première publication : 15/12/2017

  • LIBAN

    Jérusalem : violente manifestation au Liban contre la décision de Donald Trump

    En savoir plus

  • LIBAN

    Le groupe de soutien au Liban appelle au respect du principe de non-ingérence

    En savoir plus

  • LIBAN

    Liban : Saad Hariri renonce à sa démission

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)