Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

TECH 24

Les dernières tendances de la planète hi-tech et l’impact des révolutions numériques sur notre quotidien. Le samedi à 7h45. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 15/12/2017

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

© Capture d'écran France 24

C'est l'histoire d'un entrepreneur pas comme les autres. Emigré du Somaliland, Ismail Ahmed a d’abord œuvré en tant que spécialiste de l'inclusion financière aux Nations unies avant de fonder un service de transfert d'argent en ligne baptisé WorldRemit. Cette startup de la fintech qui s’est hissée en moins de 8 ans au rang de Western Union ou MoneyGram a une ambition : rendre le pouvoir à ses utilisateurs où qu'ils soient. Interview.

Également au programme de cette émission : l'abrogation du principe de la neutralité du Net. Adopté par l’administration de Barack Obama et décrié par certains fournisseurs d’accès, il est désormais caduc. La FCC, l’autorité de régulation des télecoms, vient en effet de mettre un terme à la loi qui garantissait à tous les Américains l'égalité d'accès au réseau. Une décision redoutée par les défenseurs des libertés en ligne, qui y voient la création d'un Internet à deux vitesses mais aussi une victoire pour les opérateurs.

Faut-il craindre un effet papillon pour d'autres pays ? Et qu'en est-il de la "blockchain neutrality" que l'on voit poindre à l'horizon ? La neutralité du Net est morte. Vive internet!

En France, le gouvernement français veut instaurer une "majorité numérique" à 16 ans. Aujourd'hui, il faut attendre d’avoir 13 ans pour pouvoir ouvrir un compte sur un réseau social. Objectif de Nicole Belloubet, la ministre de la justice : protéger les ados et leurs données. Si l'intention est louable, une telle mesure est-elle souhaitable, et surtout réalisable en pratique ? Explications.

 

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/01/2018 sécurité

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

Souriez, vous êtes filmés. La ville de Nice teste Reporty, une application israélienne qui permet de signaler des crimes auprès des autorités. Il suffit de filmer ou prendre en...

En savoir plus

21/12/2017 Technologie

Bienvenue dans l'hôtel du futur!

Robots réceptionnistes, puces RFID en guise de clé, recours à la neurotechnologie pour mieux dormir, ou même des bâtiments qui peuvent changer de forme... Avis aux voyageurs : le...

En savoir plus

21/12/2017 Technologie

Vocabulaire tech : parlez-vous le franglais ?

Ne dites pas "dark net", mais "internet clandestin". N'utilisez plus "data scientist", mais "expert des méga-données". Quant aux "digital natives", ils se nomment "enfants du...

En savoir plus

08/12/2017 intelligence artificielle

L'intelligence artificielle se met au rythme de la pop

L'intelligence artificielle peut-elle booster la créativité ? C'est le pari scientifique et musical du projet Flow Machines, dont les premiers titres viennent d'être mis en ligne...

En savoir plus