Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie, Merera Goudina libéré de prison

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (1ere partie)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Obiang : "La tentative de coup d'État en Guinée équatoriale a commencé en France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : les mères courage inspirent les réalisateurs

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à Calais : humanité et fermeté ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vaudeville sino-américano-britannique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Faillite du groupe britannique de BTP Carillion : mais que s'est-il donc passé ?

En savoir plus

EUROPE

Brexit : l'UE approuve l'ouverture de la deuxième phase des négociations

© Ben Stansall, AFP | Le drapeau européen flottant à côté du Parlement, à Londres, le 13 décembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/12/2017

Les chefs d'État et de gouvernement européens réunis en Conseil à Bruxelles ont donné vendredi leur feu vert pour l'ouverture de la deuxième phase des négociations sur la rupture entre l'UE et la Grande-Bretagne.

La "deuxième phase" des négociations du Brexit peut commencer. Les 27 dirigeants de l'UE, à l'exception du Royaume-Uni, ont donné leur accord vendredi 15 décembre pour passer à l'étape suivante des négociations sur la rupture, ouvrant ainsi la voie aux discussions sur la future relation entre les deux parties.

"Les dirigeants de l'UE sont d'accord pour passer à la seconde phase des discussions sur le Brexit. Félicitations à Theresa May", a annoncé sur Twitter le président du Conseil européen, Donald Tusk.

La Première ministre britannique, Theresa May, a salué "un pas important sur le chemin d'un Brexit en douceur et ordonné et l'élaboration d'un futur partenariat étroit et spécial", remerciant le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du Conseil européen Donald Tusk.

Cette "deuxième phase des négociations sera beaucoup plus difficile" que la première, a déjà affirmé le président du Conseil européen Donald Tusk.

>> À lire : "Brexit : un premier compromis trouvé entre l'Union européenne et le Royaume-Uni"

Les 27 ont aussi validé vendredi les "progrès suffisants" réalisés sur les dossiers strictement liés à la séparation : le sort des citoyens expatriés après le divorce, l'avenir de la frontière entre l'Irlande et la nation d'Irlande du Nord, et le règlement financier du Brexit.

Un haut responsable européen a expliqué qu'à la suite de ce feu vert, un projet de directives de négociation doit être proposé par la Commission européenne le 20 décembre, pour pouvoir commencer en janvier cette nouvelle phase de discussions. Les premières discussions doivent porter sur une période de transition qui suivrait la date effective du retrait britannique, prévue le 29 mars 2018. La négociation du cadre d'un futur partenariat commercial, pour la période suivant la transition, ne commencera toutefois pas avant le printemps.

Avec AFP

Première publication : 15/12/2017

  • BREXIT

    Brexit : un premier compromis trouvé entre l'Union européenne et le Royaume-Uni

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Brexit : Londres et Bruxelles buttent toujours sur la question irlandaise

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Brexit : les trois enjeux cruciaux des négociations entre Londres et Bruxelles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)