Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Grève générale au Bénin, mouvement contre la suppression du droit de grève

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais : plus jamais "jungle"

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron à Calais : quelle politique migratoire ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Philippe Martinez : "La France a un devoir d'accueil, elle a toujours été une terre d'asile"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Xavier Emmanuelli : "Il faut accueillir les migrants"

En savoir plus

FOCUS

Contrôle renforcé des chômeurs : le Danemark, un modèle à suivre ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Enquête au Paradis" : rencontre avec la jeunesse algérienne sous influence du salafisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

PS: s'il est élu, Carvounas proposera à Vallaud-Belkacem la tête de liste aux européennes

© AFP/Archives | Le député PS Luc Carvounas à l'Assemblée nationale, le 10 octobre 2017 à Paris

PARIS (AFP) - 

Le député Luc Carvounas, candidat au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste (PS), proposera, s'il l'emporte, à Najat Vallaud-Belkacem d'être la tête de liste PS aux élections européennes.

"Les meilleurs aux meilleurs postes. Ca veut dire que demain, si je suis Premier secrétaire du PS, je proposerai à Najat Vallaud-Belkacem d'être tête de liste pour les européennes", a déclaré M. Carvounas lundi sur Public Sénat.

Najat Vallaud-Belkacem, dont l'hypothèse d'une candidature est largement évoquée, "c'est une voix, une voix politique qui pendant cinq ans a été ministre de François Hollande et son porte-parole, qui doit participer avec nous à ce devoir d'inventaire", a dit Luc Carvounas, seul candidat déclaré à ce stade.

"Là où j'entends certains dire que cette élection (européenne) sera difficile", "je pense au contraire que cette élection sera un premier rendez-vous politique". "Pour cela il faut un PS en ordre de marche, ça je saurai faire".

"Si je suis Premier secrétaire du PS, je sais comment la boutique doit être rénovée et refondée, parce que j'ai été secrétaire de section, premier secrétaire fédéral, responsable national", a insisté le député du Val-de-Marne, autrefois soutien de Manuel Valls.

© 2017 AFP