Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mexique : le trafic de médicaments, un nouveau fléau florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sandra Nkaké, une artiste inclassable de retour avec un nouvel album

En savoir plus

Record battu aux enchères pour une peinture chinoise

© AFP/Archives | Un groupe pictural de Qi Baishi, l'un des peintres les plus cotés du monde, s'est vendu près d'un milliard de yuans dimanche soir à Pékin, battant tous les records pour une peinture chinoise

PÉKIN (AFP) - 

Un groupe pictural de Qi Baishi, l'un des peintres les plus cotés du monde, s'est vendu près d'un milliard de yuans dimanche soir à Pékin, battant tous les records pour une peinture chinoise, a annoncé la maison de vente aux enchères Beijing Poly International Auction.

Les douze panneaux peints par l'artiste chinois en 1925 ont été enlevés pour 931,5 milliards de yuans (120 millions d'euros), a annoncé Poly dans un communiqué.

Le peintre autodidacte Qi Baishi (1864-1957) devient ainsi le premier artiste chinois à dépasser le cap des 100 millions de dollars pour une de ses oeuvres, a souligné la salle de ventes.

L'oeuvre, intitulée tout simplement "Douze peintures de paysage", représente des panoramas de montagnes en pains de sucre, de villages ou d'arbres en fleurs, aux douces tonalités bleues, grises, brunes ou roses. Elle se compose de douze panneaux mesurant 1,8 mètre sur 47 cm.

L'acheteur, dont l'identité n'a pas été révélée, est un collectionneur chinois, selon l'agence China News.

Qi Baishi est l'un des artistes chinois les plus cotés du monde, selon le classement publié en début d'année par Artprice. Il arrive en troisième position derrière son compatriote Zhang Daqian (1899-1983) et l'Espagnol Pablo Picasso (1881-1973).

En 2011, une de ses oeuvres, un aigle posé sur une branche de pin, avait été vendue 46,5 millions d'euros à Pékin.

© 2017 AFP