Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Pendant le "shutdown", Donald Trump travaille "dur, dur, dur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après Poutine, les patrons à Versailles"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le nouveau président, George Weah, prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

Amériques

Victoire totale pour la réforme fiscale de Donald Trump

© Mark Wilson, AFP | Les deux chambres du Congrès devant adopter des textes identiques au mot près, la Chambre des représentants va devoir revoter mercredi.

Vidéo par Téa BAZDAREVIC

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2017

Le Sénat américain a adopté, mercredi, un texte de refonte de la fiscalité par 51 voix contre 48. Sans surprise, la Chambre des représentants a validé à son tour le texte, pour offrir une victoire majeure à Trump et aux républicains.

C'est une victoire sans appel pour la réforme de la fiscalité américaine : le texte a été définitivement adopté, mercredi 20 décembre, consacrant une victoire politique majeure du président Donald Trump.

Le Sénat, à majorité républicaine, a adopté dans un premier temps le texte de refonte de la fiscalité et de baisse des impôts par 51 voix contre 48, peu avant une heure du matin. Tous les républicains présents ont voté oui, tandis que l'opposition démocrate s'est unanimement opposée. Donald Trump s'est félicité, dans la foulée, de cette étape en évoquant "la plus grande réforme" de la fiscalité de l'histoire américaine.

Mais les sénateurs démocrates ont fait retoquer trois articles mineurs violant selon eux des règles de procédure sénatoriale, notamment un article du sénateur conservateur Ted Cruz qui aurait autorisé les parents scolarisant leurs enfants à domicile à profiter d'avantages fiscaux normalement réservés à l'enseignement supérieur.

Les deux chambres du Congrès devant adopter des textes identiques au mot près, la Chambre des représentants a revoté mercredi, après avoir adopté la réforme mardi.

"Et alors ? Nous sommes très contents de pouvoir voter deux fois pour baisser les impôts", avait balayé l'élu républicain Kevin Brady sur Fox News.

Le texte final que le Congrès s'apprête à envoyer pour signature à Donald Trump est un compromis entre des versions adoptées par chacune des chambres en novembre et décembre. La réforme s'appliquera dès 2018, pour les entreprises et les particuliers.

Avec AFP

Première publication : 20/12/2017

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : victoire démocrate surprise dans l'Alabama, un revers majeur pour Donald Trump

    En savoir plus

  • ENVIRONNEMENT

    Macron sur le climat : "Mon ami Donald Trump va changer d'avis"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Trump veut renvoyer des hommes sur la Lune, avec Mars en ligne de mire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)