Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Liberia : l'ancien footballeur George Weah fait face à Joseph Boakai

© Seyllou, AFP | Des membres de la Commission électorale installent les urnes pour le vote du 26 décembre 2017 au Liberia.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/12/2017

Les Liberiens sont appelés aux urnes mardi 26 décembre pour le second tour de l’élection présidentielle. L'ancien footballeur George Weah est donné pour favori face au vice-président sortant, Joseph Boakai.

Les électeurs du Liberia retournent voter mardi 26 décembre pour le second tour de l’élection présidentielle. Les 2,1 millions d’électeurs de ce petit pays anglophone d’Afrique de l’ouest pourront se rendre aux urnes à partir de 8 heures GMT. Les résultats sont attendus quelques jours plus tard.

Initialement prévu le 7 novembre, le second tour avait été suspendu in extremis par la Cour suprême à la suite de recours du candidat arrivé troisième le 10 octobre, Charles Brumskine (9,6 %), appuyé par Joseph Boakai (28,8 %), qui avait dénoncé des "fraudes et des irrégularités". George Weah avait quant à lui viré en tête avec 38,4 % des voix.

George Weah, star du PSG et du Milan AC dans les années 1990, part favori après être arrivé en tête au premier tour dans 11 provinces sur 15. Il bénéficie du ralliement du sénateur et ancien chef de milice, Prince Johnson (8,2 %) et du parti de Charles Brumskine.

Sénateur de Montserrado

Déjà candidat à la présidence en 2005, puis à la vice-présidence en 2011, il affirme avoir tiré les leçons de ses deux échecs.

Élu sénateur de la province de Montserrado, la plus peuplée du pays, en 2014, il a choisi comme colistière Jewel Howard-Taylor, ex-femme de l'ancien chef de milice puis président (de 1997 à 2003), Charles Taylor, et influente sénatrice de Bong, autre important réservoir de voix.

Seule femme élue cheffe d’État en Afrique, Ellen Johnson Sirleaf ne pouvait pas se représenter à cette élection. Le 22 janvier, elle cédera le pouvoir à son successeur, élu pour six ans.

Avec AFP

Première publication : 26/12/2017

  • LIBERIA

    Réchauffement climatique : l'océan envahit lentement le plus grand bidonville du Liberia

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Entre fierté et crainte, le Liberia reprend la main sur sa sécurité

    En savoir plus

  • SANTÉ

    L'OMS annonce officiellement la fin de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)