Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Visite de Donald Trump au Royaume-Uni : nouveau coup de théâtre

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Donald Trump : le Président qui divise l'Europe?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'amour à la française, mythe ou réalité ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani en danseuse de break, un nouveau défi relevé

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Portugal : l'eucalyptus met le feu aux poudres

En savoir plus

FOCUS

Syrie : à Idleb, se reconstruire grâce au sport

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron au Congrès à Versailles : l'État-providence est-il obsolète ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : une séparation en douceur est-elle encore possible ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts à Essaouira

En savoir plus

EUROPE

Échange de prisonniers inédit entre autorités ukrainiennes et séparatistes

© AFP, archives. | Des séparatistes pro-russes à Donestk, le 10 avril 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/12/2017

Les autorités ukrainiennes et les séparatistes pro-russes ont entamé mercredi un échange de prisonniers pouvant concerner 380 personnes dans l'Est rebelle de l'Ukraine, soit le plus important en près de quatre ans de conflit.

C’est le plus important échange de prisonniers en quatre ans de conflit. Les autorités ukrainiennes et les séparatistes pro-russes ont commencé mercredi 27 décembre à procéder à un échange de prisonniers pouvant concerner 380 personnes dans l'Est rebelle de l'Ukraine.

Selon un journaliste de l’AFP présent sur place, un premier groupe de 15 prisonniers ukrainiens transportés par bus est arrivé sur le territoire contrôlé par Kiev.

380 prisonniers échangés

Ces prisonniers étaient détenus par la "République" autoproclamée par les rebelles à Lougansk (LNR), selon la vice-présidente du Parlement ukrainien Iryna Guerachtchenko, qui participait aux négociations sur l'échange.

Au total, les séparatistes devraient remettre mercredi à Kiev 74 prisonniers ukrainiens détenus par les deux républiques autoproclamées, la LNR et celle de Donetsk, en échange de 306 personnes détenues par les autorités ukrainiennes.

Des tensions persistantes

La libération des prisonniers constitue un point clé des accords de paix de Minsk signés en février 2015 pour mettre fin à ce conflit qui oppose depuis avril 2014 les forces gouvernementales à des séparatistes pro-russes soutenus, selon Kiev et les Occidentaux, par la Russie. Moscou dément.

Ces accords ont permis une baisse de tensions mais des heurts continuent de se produire, les deux parties s'accusant mutuellement de violer les termes de l'accord. Le conflit a fait plus de 10 000 morts.

Avec AFP

Première publication : 27/12/2017

  • UKRAINE

    Pour Moscou, l'aide militaire américaine à l’Ukraine encourage un "nouveau bain de sang"

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Ukraine : manifestation à Kiev pour la libération de Saakachvili

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Ukraine : un commandant tchétchène pro-Kiev blessé, sa femme tuée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)