Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

"Le nouvel antisémitisme" : un manifeste à charge ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault : un nouveau pas de deux dans "Lorenzaccio"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L’invité du jour

"La plupart du temps, les bibliothèques ne sont pas là où les gens ont le plus besoin d’elles"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

FOCUS

RDC : le fléau des enlèvements d'enfants contre rançon

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Macron aux États-Unis : un bilan en demi-teinte

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

Asie - pacifique

Des dizaines de morts dans des explosions contre un centre culturel chiite à Kaboul

© Shah Marai, AFP | Des membres des forces de sécurité afghanes se tiennent près de l'endroit où ont eu lieu plusieurs explosions jeudi 28 décembre 2017, à Kaboul.

Vidéo par Florence GAILLARD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/12/2017

Au moins 40 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans des explosions près d’une mosquée et des bureaux d’un média jeudi, à Kaboul. L'organisation État islamique a revendiqué l'attaque.

Au moins 40 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines d’autres blessées dans plusieurs explosions qui ont frappé un centre culturel chiite jeudi 28 décembre à Kaboul.

L'attentat, revendiquée par l'organisation de l'État islamique (EI) via son agence de propagande, a aussi frappé l'Afghan voice agency, un média situé à proximité du centre culturel.

Selon le ministre de l’Intérieur, Nasrat Rahimi, "la cible de l'attaque était le centre culturel Tabayan. Une cérémonie s'y tenait à l'occasion du 38e anniversaire de l'invasion soviétique en Afghanistan quand une [première] explosion s'est produite".

Cette explosion a été suivie de deux autres, de moindre importance, qui n'ont pas fait de victimes, a-t-il ajouté.

La plupart des blessés souffrent de brûlures

Le porte-parole du ministère de la Santé Waheed Majroh a fait état de 41 morts, dont quatre femmes et deux enfants. Huit femmes figuraient également parmi les 84 blessés, dont la plupart "souffrent de brûlures", les autres étant des hommes, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Une commission enquêtera sur "de possibles négligences de policiers" qui "ont pu permettre aux terroriste d'attaquer le centre", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Najib Danish, lors d'un point presse, durant lequel il a indiqué que "les organisateurs n'avaient pas informé" les autorités de l'événement.

Les attentats se multiplient dans la capitale afghane. Cet attentat est le plus sanglant depuis celui ayant visé une mosquée chiite en octobre dernier, qui avait fait 56 morts et 55 blessés. Une action également revendiquée par l'EI. En novembre, une télévision privée avait été prise pour cible. L'attaque revendiquée par l'EI avait fait plusieurs morts.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/12/2017

  • AFGHANISTAN

    Afghanistan : l'EI revendique l'attaque d'un centre de formation militaire de Kaboul

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Statut de Jérusalem : l’Asie musulmane manifeste après la décision de Donald Trump

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    En Afghanistan, la production d'opium continue d'exploser

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)