Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie, Merera Goudina libéré de prison

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (1ere partie)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Obiang : "La tentative de coup d'État en Guinée équatoriale a commencé en France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : les mères courage inspirent les réalisateurs

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à Calais : humanité et fermeté ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vaudeville sino-américano-britannique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Faillite du groupe britannique de BTP Carillion : mais que s'est-il donc passé ?

En savoir plus

Economie

Apple présente ses excuses pour le ralentissement du fonctionnement de ses anciens iPhones

© Joe Raedle, AFP | Apple a reconnu le 20 décembre que certaines mises à jour de son système d'exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d'anciennes versions de son iPhone.

Vidéo par Gary SCHIMMEL BAUER , Claire PACCALIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/12/2017

Apple a présenté ses excuses pour avoir volontairement ralenti certains de ses iPhones pour compenser le vieillissement de leur batterie. Le groupe a également annoncé une baisse du coût du remplacement de celles-ci.

Faute avouée, faute à moitié pardonnée… Hormis peut-être pour Apple contre qui les procédures judiciaires se multiplient depuis que la firme a admis avoir volontairement ralenti le fonctionnement d'anciens modèles de l'iPhone.

La colère des clients est telle que la marque a dû présenter des excuses, jeudi 28 décembre. Elle a même affirmé qu'elle allait réduire le coût du remplacement des batteries pour ses iPhones 6, de 79 dollars à 29 dollars (de 66 à 25 euros), lorsque la période de garantie de celles-ci aurait expiré. Ce prix réduit sera appliqué à partir de la fin janvier, et jusqu'en décembre 2018.

>> À lire sur France 24 : "Offensive de l'Union européenne contre Amazon et Apple"

Le groupe a également annoncé qu'elle allait publier, début 2018, une mise à jour de son système opérationnel qui offrira aux utilisateurs d'iPhones de meilleures informations sur l'état de leur batterie pour en prévoir ainsi le remplacement.

Huit plaintes aux États-Unis, une en France

Apple a reconnu le 20 décembre que certaines mises à jour de son système d'exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d'anciennes versions de son iPhone. La société affirme avoir recouru à cette solution pour éviter que les smartphones équipés de batteries usées s'éteignent inopinément.

Cette annonce a alimenté dans l'opinion la thèse selon laquelle Apple ralentissait volontairement ses anciens modèles d'iPhones afin d'encourager ses clients à acquérir les dernières versions en date, ce qu'il a encore réfuté jeudi.

Le groupe est visé par au moins huit plaintes pour tromperie aux États-Unis. En France, où l'obsolescence programmée est un délit, une plainte a été déposée par une association.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/12/2017

  • SUR MASHABLE.FR

    Apple admet que les vieux iPhone tournent bien au ralenti

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)