Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Un ministère et une journée pour lutter contre la solitude

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Tunisie retirée de la liste noire de l'Union européenne sur l'évasion fiscale

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

En direct de Davos - Bertrand Badré : "L'heure est à l'optimisme, c'est là qu'il faut commencer à être prudent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Nous travaillons pour les GAFA, nous devons donc être rémunérés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Inutile de se déclarer candidat avant le congrès, ce n'est pas un casting"

En savoir plus

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mélanie Thierry bouleversante dans "La douleur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mike Pence, messianique devant la Knessset"

En savoir plus

Afrique

Mali : le Premier ministre présente sa démission et celle de son gouvernement

© Habibou Kouyaté, AFP | Abdoulaye Idrissa Maïga, le 10 avril 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/12/2017

Le Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maïga a présenté vendredi sa démission et celle de son gouvernement au président Keïta. Aucune explication officielle n'a été donnée.

C’est une démission surprise. Le Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maïga, en poste depuis avril, a présenté vendredi 29 décembre sa démission et celle de son gouvernement au président Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé la présidence malienne. Aucune explication officielle n'a été donnée.

Les Maliens seront appelés aux urnes en juillet 2018 pour une élection présidentielle. Des observateurs de la vie politique malienne avancent que le président Keïta, élu en août 2013 pour cinq ans, se prépare pour la campagne présidentielle et cherche une meilleure maîtrise de la situation dans le nord du Mali, marquée par une situation sécuritaire difficile, avec notamment des attaques jihadistes.

>> À lire : "Opération Barkhane : 'Les problèmes sur place ne sont pas réglés'"

La démission d'Abdoulaye Idrissa Maïga a été "acceptée" par le président Keïta. "Un Premier ministre sera nommé prochainement et un nouveau gouvernement sera mis en place" à une date non précisée, a annoncé la présidence.

"Le président a voulu donner une nouvelle respiration à son action"

Abdoulaye Idrissa Maïga était le quatrième Premier ministre du président Keïta. Ingénieur de formation, il avait été son directeur de campagne lors de l'élection présidentielle de 2013.

Le Premier ministre démissionnaire, originaire de Gao, est toujours vice-président du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM).

Avec AFP

Première publication : 29/12/2017

  • MALI

    Otage française au Mali : la famille souhaite "accélérer les choses"

    En savoir plus

  • SAHEL

    G5 Sahel : les Saoudiens apportent 100 millions de dollars à la force conjointe

    En savoir plus

  • MALI

    Contre-terrorisme : les forces spéciales françaises dans l’immensité sahélienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)