Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

FRANCE

En visite en Chine, Macron veut "relancer la bataille climatique"

© Ludovic Marin, AFP | Emmanuel Macron à Xian, le 8 janvier 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/01/2018

Emmanuel Macron a démarré sa visite d'État en Chine à Xian, l'ancienne capitale qui fut le point de départ de la route de la Soie. Il a plaidé pour une alliance entre les deux pays pour "l'avenir du monde", en particulier dans l'environnement.

Au premier jour de sa visite en Chine, Emmanuel Macron a proposé lundi 8 janvier au pays asiatique de "relancer la bataille climatique" et de "préparer un rehaussement de nos engagements" contre le réchauffement lors de la prochaine COP24 prévue en Pologne à la fin de l'année 2018.

Évoquant la nécessité d'un coleadership franco-chinois dans ce domaine, il a annoncé pour 2018-2019 l'organisation d'une "année franco-chinoise de la transition écologique", devant une assemblée de chercheurs, d'étudiants et hommes d'affaires réunis à Xian, ancien point de départ oriental de la route de la Soie.

>> À lire sur France 24 : "Continuité et coups médiatiques, la diplomatie selon Macron"

Emmanuel Macron défend une nouvelle route de la Soie partagée avec la Chine

Il a par ailleurs plaidé pour une alliance entre la France et la Chine pour "l'avenir du monde", en particulier dans l'environnement, et pour que l'Europe coopère au colossal projet chinois de "Nouvelles routes de la soie". "Après tout, les routes de la Soie n'ont jamais été purement chinoises", a déclaré le chef de l'État français.

"Je suis en train simplement de dire que de manière consubstantielle, ces routes ne peuvent être qu'en partage. Si ce sont des routes, elles ne peuvent être univoques", a-t-il ajouté.

Ce projet colossal de ceinture terrestre, via l'Asie centrale et la Russie, et de route maritime vers l'Afrique et l'Europe, via l'océan Indien, prévoit la construction de routes, de ports, de voies ferrées dans 65 pays pour plus de 1 000 milliards de dollars.

>> À lire sur France 24 : "Ouvrir l'économie et verrouiller le régime, la 'nouvelle ère' de Xi Jinping"

Avec AFP et Reuters

Première publication : 08/01/2018

  • CHINE

    La Chine présente un projet de site dédié à l'intelligence artificielle à Pékin

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    La Chine dément avoir livré du pétrole à Pyongyang

    En savoir plus

  • CHINE

    En Chine, huit ans de prison pour Wu Gan, défenseur des droits de l'homme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)