Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Amériques

"Fire and Fury" : Steve Bannon s'excuse pour ses propos sur Donald Trump Jr.

© Nicholas Kamm, AFP | L'ancien conseiller spécial du président américain, Steve Bannon, en février 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/01/2018

Steve Bannon, ancien stratège de Donald Trump, est revenu sur les propos au sujet du fils aîné du président qui lui sont attribués dans "Fire and Fury", un livre controversé qui a suscité l'indignation de la Maison Blanche.

Stephen Bannon, l'ex-conseiller du président américain Donald Trump, a exprimé dimanche 7 janvier ses "regrets" pour ses déclarations dans "Fire and Fury: Inside the Trump White House" ("Le Feu et la fureur : À l'intérieur de la Maison Blanche de Trump"), un livre polémique dans lequel il critique le fils aîné du président, Donald Trump Jr., lors de la campagne électorale de 2016.

"Donald Trump Jr. est un patriote et un homme bien"

L’ancien confident du président et chantre du "trumpisme" malgré son éviction à l'été 2017, avait mis le feu aux poudres début 2018 lors de la diffusion d'extraits de cet ouvrage du journaliste Michael Wolff dans lesquels il expliquait que Donald Trump Jr. avait commis une "trahison" et un acte "antipatriotique" en rencontrant une avocate russe pendant la campagne. Cette rencontre est l'une des pièces maîtresses du procureur spécial Robert Mueller, qui enquête sur une éventuelle collusion entre l'équipe Trump et la Russie pour influencer le scrutin de novembre 2016.

>> À lire sur France 24 : "Élections, trahison, coiffure : ce qu'il faut retenir du livre choc sur Donald Trump"

"Je regrette que le retard de ma réponse aux informations inexactes concernant Don Jr. ait détourné l'attention des réussites historiques du président lors de sa première année de mandat", a déclaré Steve Bannon dans un communiqué transmis au site d'information Axios. "Donald Trump Jr. est un patriote et un homme bien", a-t-il assuré.

"Il a soutenu sans relâche son père et le programme qui a aidé à transformer notre pays", écrit-il, assurant que les propos à l'origine de la polémique visaient Paul Manafort, ancien directeur de campagne de Trump, et non son fils. Avec son "expérience et sa connaissance de la façon d'opérer des Russes (…), il aurait dû savoir qu'ils sont hypocrites, rusés, et pas nos amis", ajoute Steve Bannon au sujet de Paul Manafort.

Le président Trump a estimé que Bannon avait perdu la tête et la Maison-Blanche a invité le site d'information d'extrême-droite Breitbart News, dont il est directeur exécutif, à s'en séparer, ce qui serait sérieusement envisagé, selon le Wall Street Journal.

Dans son livre, qui décrit cette première à la Maison blanche, Michael Wolff dit Donald Trump mentalement instable et inapte aux exigences de ses fonctions.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 08/01/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Élections, trahison, coiffure : ce qu'il faut retenir du livre choc sur Donald Trump

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Washington - Pyongyang : la métaphore trompeuse du "bouton nucléaire"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Washington suspend l'aide à la sécurité allouée au Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)