Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Google : vers une amende record de Bruxelles pour abus de position dominante

En savoir plus

Amériques

Enquête russe : Donald Trump pourrait être interrogé par le procureur spécial Robert Mueller

© Saul Loeb, AFP | L'enquête du FBI a été confiée au procureur spécial Robert Mueller.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/01/2018

Des pourparlers seraient en cours pour fixer les modalités d'un éventuel interrogatoire de Donald Trump par le procureur spécial Robert Mueller dans le cadre de l'enquête sur la collusion présumée entre Moscou et l'équipe du candidat républicain.

Et si Donald Trump était interrogé par le procureur spécial ? La Maison Blanche s'est refusée lundi à commenter des informations selon lesquelles le président américain pourrait être prochainement interrogé par le procureur spécial Robert Mueller qui enquête sur une éventuelle collusion entre son équipe et Moscou lors de la campagne présidentielle.

"La Maison Blanche ne fait aucun commentaire sur les échanges" avec l'équipe du procureur spécial "par respect" pour cette dernière, a indiqué Ty Cobb, l'avocat de la Maison Blanche.

>> À lire sur France 24 : "États-Unis : quel est le rôle du procureur spécial Robert Mueller ?"

Le procureur spécial Robert Mueller, à la tête du FBI de 2001 à 2013, a récemment inculpé plusieurs proches de Donald Trump, parmi lesquels le général Michael Flynn, qui fut son conseiller à la sécurité nationale. Ce dernier a plaidé coupable d'avoir menti au FBI et a accepté de coopérer avec la justice.

Le Washington Post affirme que l'équipe du procureur spécial pourrait interroger Donald Trump "dans les semaines à venir", précisant que les conditions dans lesquelles se déroulerait cet entretien – où, quand, comment – font l'objet d'intenses discussions entre les deux parties.

"Chasse aux sorcières"

L'une des possibilités évoquées lors de ces échanges serait que le président américain réponde par écrit à certaines questions des enquêteurs. Donald Trump qui a toujours contesté la moindre "collusion" entre ses équipes et Moscou dénonce régulièrement une "chasse aux sorcières" à son encontre.

Au-delà de la collusion avec Moscou, Robert Mueller tente aussi de déterminer si le président américain s'est rendu coupable d'entrave à la justice.

Les investigations se concentrent en particulier sur les conditions dans lesquelles il a limogé en mai le directeur du FBI, James Comey. Selon ce dernier, qui a témoigné sous serment devant le Sénat, le président lui a personnellement demandé, lors d'un entretien dans le Bureau ovale, d'enterrer l'enquête sur Michael Flynn.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 09/01/2018

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : quel est le rôle du procureur spécial Robert Mueller ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'enquête russe progresse : trois ex-conseillers de Donald Trump poursuivis

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Donald Trump assure ne pas avoir d’enregistrements de l'ex-chef du FBI, James Comey

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)