Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Princess Erika : le nouveau single d'une guerrière pacifique

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Migrations : les 28 à hue et à dia

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Manfred Weber, président du PPE, sur l'asile : "Sans solution européenne, tout finira dans le désordre"

En savoir plus

FOCUS

Les enfants volés de l'ex-RDA

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Boxe: Wilder remettra en jeu son titre WBC des lourds le 3 mars contre Ortiz

© Getty/AFP/Archives | Le champion WBC des poids lourds Deontay Wilder après avoir détruit Bermane Stiverne au Barclays Center, le 4 novembre 2017 à Brooklyn

NEW YORK (AFP) - 

Le boxeur américain Deontay Wilder remettra en jeu son titre WBC des lourds le 3 mars à New York face au Cubain Luis Ortiz, ont annoncé vendredi leurs promoteurs.

Wilder défendra pour la septième fois le titre qu'il a remporté en janvier 2015 face au Canadien Bermane Stiverne.

Il reste sur une victoire expéditive début novembre face à ce même Stiverne qu'il a mis KO dès la 1er reprise, pour signer sa 39e victoire en autant de combats, dont 38 avant la limite.

Son prochain adversaire est lui aussi invaincu avec un bilan de 28 victoires, dont 24 avant la limite, mais disputera à 38 ans son premier combat pour un titre mondial.

Wilder, 32 ans, espère unifier la catégorie-reine d'ici la fin de l'année 2018: il veut défier le Britannique Anthony Joshua, champion WBA et IBF des lourds, mais celui-ci est en train de finaliser un duel avec le Néo-Zélandais Joseph Parker qui détient le titre WBO des lourds.

© 2018 AFP