Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

Ski: le Suisse Feuz gagne la descente de Wengen, Muzaton 7e

© AFP | Le Suisse Beat Feuz à l'arrivée de la descente de Wengen en Suisse, le 13 janvier 2018

WENGEN (SUISSE) (AFP) - 

Le Suisse Beat Feuz, champion du monde en titre de la spécialité, a remporté samedi à domicile la descente de Wengen, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin.

Sur la plus longue descente du circuit (4,422 km) et sous le soleil, le skieur bernois parti avec le dossard 1 s'est imposé en 2 min 26 sec 50/100e, devant le Norvégien Aksel Lund Svindal à 18/100e et le champion olympique autrichien Matthias Mayer à 67/100e.

Meilleur tricolore, Maxence Muzaton, 27 ans, a signé le 7e temps à 1 sec 18/100e du vainqueur.

Adrien Théaux, qui avait réalisé le meilleur chrono du second entraînement mais qui s'est plaint de douleurs au dos, a pris la 11e place, à 1 sec 84/100e de Feuz.

Feuz, 2e en 2015, avait déjà remporté la descente de Wengen en 2012 et signe sa 9e victoire en Coupe du monde.

Les autres favoris n'ont pas réussi à dompter l'une des pistes les plus exigeantes et éreintantes du circuit. L'Autrichien Hannes Reichelt, meilleur temps du premier entraînement et vainqueur en 2015, a pris la 4e place, à 10/100e du podium.

Vainqueur fin décembre de la descente de Bormio, l'Italien Dominik Paris a terminé à la 8e place (+1 sec 22/100e).

© 2018 AFP