Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Moyen-Orient

Trump a échoué à remettre en cause l'accord sur le nucléaire, dit le président iranien

© Présidence iranienne, AFP | Le président iranien Hassan Rouhani lors d'une réunion à Téhéran, le 8 janvier 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2018

Le président iranien, Hassan Rohani, a estimé que les États-Unis avaient échoué dans leur tentative de remettre en cause l'accord international de 2015 qui encadre les activités nucléaires de la République islamique.

Deux jours après la confirmation de la levée des sanctions économiques sur le nucléaire iranien par Donald Trump, le président iranien Hassan Rohani a raillé dimanche 14 janvier son homologue américain.

Selon lui, les États-Unis ont échoué dans leur tentative de remettre en cause l'accord international de 2015 qui encadre les activités nucléaires de la République islamique.

"L'administration américaine a échoué dans sa tentative de fragiliser l'accord sur le nucléaire (...), Trump, en dépit de ses tentatives réitérées, a échoué", a déclaré le président iranien dans une allocution retransmise en direct à la télévision. "Cet accord est une victoire pérenne pour l'Iran."

Le président américain Donald Trump a lancé vendredi un ultimatum sur l'Iran et fixé un délai de 120 jours, "de la dernière chance", pour permettre aux États-Unis et à leurs partenaires européens de corriger les "terribles défauts" dont souffre cet accord signé à Vienne le 14 juillet 2015.

La convention d'encadrement du programme nucléaire iranien a été conclue sous la présidence de Barack Obama entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (Chine, France, Royaume-Uni, États-Unis et Russie), plus l'Allemagne et l'Union européenne.

Avec Reuters

Première publication : 14/01/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Trump préserve l’accord sur le nucléaire iranien pour la "dernière fois"

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Nucléaire iranien : l'UE défend l'accord face aux critiques de Trump

    En savoir plus

  • IRAN

    Manifestations en Iran : "L'accord sur le nucléaire n'a pas apporté la prospérité espérée"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)