Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Espagne : dans l'enfer des exploitations de fraises

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ortega Basta"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Google à l'amende pour "abus de position dominante" : les leçons du cas Microsoft

En savoir plus

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

Moyen-Orient

Trump a échoué à remettre en cause l'accord sur le nucléaire, dit le président iranien

© Présidence iranienne, AFP | Le président iranien Hassan Rouhani lors d'une réunion à Téhéran, le 8 janvier 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2018

Le président iranien, Hassan Rohani, a estimé que les États-Unis avaient échoué dans leur tentative de remettre en cause l'accord international de 2015 qui encadre les activités nucléaires de la République islamique.

Deux jours après la confirmation de la levée des sanctions économiques sur le nucléaire iranien par Donald Trump, le président iranien Hassan Rohani a raillé dimanche 14 janvier son homologue américain.

Selon lui, les États-Unis ont échoué dans leur tentative de remettre en cause l'accord international de 2015 qui encadre les activités nucléaires de la République islamique.

"L'administration américaine a échoué dans sa tentative de fragiliser l'accord sur le nucléaire (...), Trump, en dépit de ses tentatives réitérées, a échoué", a déclaré le président iranien dans une allocution retransmise en direct à la télévision. "Cet accord est une victoire pérenne pour l'Iran."

Le président américain Donald Trump a lancé vendredi un ultimatum sur l'Iran et fixé un délai de 120 jours, "de la dernière chance", pour permettre aux États-Unis et à leurs partenaires européens de corriger les "terribles défauts" dont souffre cet accord signé à Vienne le 14 juillet 2015.

La convention d'encadrement du programme nucléaire iranien a été conclue sous la présidence de Barack Obama entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (Chine, France, Royaume-Uni, États-Unis et Russie), plus l'Allemagne et l'Union européenne.

Avec Reuters

Première publication : 14/01/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Trump préserve l’accord sur le nucléaire iranien pour la "dernière fois"

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Nucléaire iranien : l'UE défend l'accord face aux critiques de Trump

    En savoir plus

  • IRAN

    Manifestations en Iran : "L'accord sur le nucléaire n'a pas apporté la prospérité espérée"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)