Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les djihadistes sont des traîtres à la nation"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Un ministère et une journée pour lutter contre la solitude

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Tunisie retirée de la liste noire de l'Union européenne sur l'évasion fiscale

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

En direct de Davos - Bertrand Badré : "L'heure est à l'optimisme, c'est là qu'il faut commencer à être prudent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Nous travaillons pour les GAFA, nous devons donc être rémunérés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Inutile de se déclarer candidat avant le congrès, ce n'est pas un casting"

En savoir plus

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mélanie Thierry bouleversante dans "La douleur"

En savoir plus

Pour Rebsamen, Le Foll le mieux placé pour conduire le PS

© AFP | Le maire PS de Dijon, François Rebsamen, à Paris le 9 mai 2017

PARIS (AFP) - 

Le maire PS de Dijon, l'ancien ministre du travail François Rebsamen, a jugé dimanche que Stéphane Le Foll est le mieux placé "pour conduire le PS vers la reconquête".

"Il faudra de la persévérance, des convictions de gauche chevillées au corps, et rassembler toute une génération de jeunes élu-e-s qui demain poursuivront le combat pour un monde plus juste, plus écologique et donc plus fraternel", écrit dans une tribune au Journal du Dimanche M. Rebsamen, président par ailleurs de la puissante Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR).

"Dans ce contexte, poursuit-il, Stéphane Le?Foll est le mieux placé pour conduire le PS vers la reconquête".

Selon lui, la candidature de l'ancien porte-parole du gouvernement à la tête du PS "est une mauvaise nouvelle pour Mélenchon, Wauquiez et Castaner car il a les clés du fonctionnement de l?État et l?expérience du terrain". "Il a le goût du combat, ayant su gagner en 2012 la circonscription de François Fillon, une des plus à droite", rappelle-t-il aussi.

Pour M. Rebsamen, le PS a "un rôle déterminant à jouer pour défendre la justice sociale". Il considère qu'"il doit d?abord avec sincérité faire l?inventaire du quinquennat Hollande, reconnaître les erreurs, et revendiquer les avancées sociales et économiques" et qu?il doit aussi, "sans promesse de grand soir ni rêveries idéologiques, rester un parti de gouvernement, affronter la réalité avec pragmatisme, dire la vérité et bâtir un projet de société où la solidarité, valeur cardinale, s?impose aux gagnants de la vie".

Outre M. Le Foll, trois autres candidats sont sur la ligne de départ pour briguer la tête du PS: le président du groupe PS à l'Assemblée Olivier Faure, le député du Val-de-Marne Luc Carvounas, et l'eurodéputé Emmanuel Maurel.

© 2018 AFP