Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Amériques

Venezuela : la fin tragique de l'ex-policier rebelle Oscar Perez

© HO, Anonymous Venezuela, AFP | Le gouvernement vénézuélien a confirmé la mort de l'ex-policier rebelle Oscar Perez.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/01/2018

L'ex-policier vénézuélien reconverti en tant qu'acteur, rendu célèbre en juin pour avoir attaqué des bâtiments officiels depuis un hélicoptère, a été tué, lundi, lors d'une vaste opération des autorités pour le capturer.

Caracas a annoncé mardi que l'ex-policier rebelle Oscar Perez, qui avait attaqué depuis un hélicoptère des bâtiments officiels en juin, avait été tué la veille lors d'une vaste opération visant à le capturer. Une opération qui s'était soldée, lundi, par la mort de plusieurs personnes, dont deux policiers.

Dans une allocution à la télévision publique, le ministre de l'Intérieur, le général Nestor Reverol, a indiqué que le pilote figurait bel et bien parmi les "sept terroristes tués".

Mort en direct

Oscar Perez, 36 ans, était retranché avec des hommes armés dans une cachette au nord-ouest de Caracas. Dans une demi-douzaine de vidéos diffusées sur Instagram au cours de l'assaut, qui ont tenu le pays en haleine durant plusieurs heures, il accusait les autorités de vouloir le supprimer ainsi que ses hommes.

Devant l'Assemblée constituante, le président Maduro a confirmé qu'au cours d'un affrontement armé, "plusieurs membres d'un groupe terroriste ont été abattus", cinq ont été arrêtés, deux policiers sont morts et six, blessés, sont "entre la vie et la mort". Selon lui, le groupe prévoyait "de faire exploser une voiture piégée devant une ambassade d'un pays cher et prestigieux" à Caracas. Mais il n'a pas précisé lequel.

"Ils veulent nous tuer"

Selon un communiqué des autorités, les rebelles étaient "fortement armés, équipés d'armes de gros calibre" et "ont ouvert le feu contre les forces de l'ordre". La police a été attaquée "en traître par les assaillants alors que des négociations étaient en cours en vue de leur reddition", assure le texte, selon lequel Oscar Perez et ses hommes ont essayé de "faire exploser un véhicule bourré d'explosifs".

"On est en train de nous tirer dessus avec des lance-grenades. On a prévenu qu'on allait se rendre mais ils ne veulent pas nous laisser nous rendre. Ils veulent nous tuer", avait déclaré Oscar Perez, le visage en sang, dans l'une de ses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

Dans l'un de ses derniers messages, l'ex-policier s'était adressé à ses trois enfants, à qui il expliquait avoir mené ces actions contre le gouvernement pour eux et les autres enfants du Venezuela qui souffrent des effets de la crise économique frappant ce pays.

Avec AFP

Première publication : 16/01/2018

  • VENEZUELA

    Venezuela : plusieurs morts dans une opération policière contre Oscar Perez, ex-policier rebelle

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Venezuela : l’Assemblée constituante annonce la libération de 80 opposants à Maduro

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Venezuela : Nicolas Maduro affirme avoir déjoué une "attaque terroriste" contre l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)