Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

JO: l'équipe de hockey coréenne unie, une "bonne idée politique, mais des questions sur le plan sportif"

© AFP/Archives | L'équipe féminine nord-coréenne de hockey sur glace lors d'un match des Jeux asiatiques d'hiver contre le Japon, à Changchun, le 28 janvier 2007

LAUSANNE (AFP) - 

La participation probable d'une équipe coréenne unie aux JO d'hiver 2018, dans le tournoi féminin de hockey sur glace, "est une bonne idée sur le plan politique mais pose des questions sur le plan sportif", a estimé jeudi la Fédération suisse de hockey sur glace.

La participation d'une équipe unie, réunissant à la fois des hockeyeuses de Corée du Nord et de Corée du Sud a été proposée par les deux Corées et doit encore être entérinée par le Comité international olympique qui a convié les différentes parties à un sommet samedi à Lausanne.

"La participation d'une équipe coréenne unie est une bonne idée sur le plan politique et diplomatique mais sur le plan de l'équité sportive, cela pose plus de questions", a déclaré à l'AFP Janos Kick, porte-parole de la Fédération suisse de hockey sur glace.

Le tournoi olympique de hockey sur glace dames réunit huit équipes, réparties en deux groupes. La Suisse se trouve dans le groupe B avec, pour le moment, la Corée du Sud, le Japon et la Suède. Les Suissesses débuteront le tournoi le 10 février avec une rencontre contre la Corée.

"Je ne sais pas si l'équipe coréenne sera meilleure en accueillant des sportives nord-coréennes, mais cela risque de créer un précédent", explique M. Kick.

"Selon les médias sud-coréens, l'équipe coréenne unie pourrait disposer de 35 joueuses alors que les autres équipes n'en auront que 22. Cela pose donc un problème d'équité sportive", a ajouté M. Kick.

Le 10 janvier, la Corée du Sud avait proposé au Nord de faire défiler ensemble les deux délégations lors de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pyeongchang (9-25 février) ainsi que d'aligner une équipe féminine unie dans le tournoi de hockey sur glace, propositions depuis lors acceptées par le Nord.

Samedi, des représentants des deux pays et du Comité d'organisation des JO se retrouvent à Lausanne, au siège du CIO, pour discuter des modalités de la participation nord-coréenne et faire valider leur accord.

© 2018 AFP