Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigéria : de l’inquiétude à la colère

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

Amériques

États-Unis : Trump met la pression sur les démocrates pour éviter un "shutdown"

© Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté devant le Capitole en soutien aux Dreamers alors que les administrations fédérales américaines risquent un "shutdown". | Win McNamee, Getty Images, AFP

Vidéo par Eliott SAMUEL

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/01/2018

Dans un tweet matinal, le président américain a exhorté les sénateurs démocrates à adopter la loi de financement du gouvernement afin d'éviter la paralysie des administrations fédérales, dit "shutdown".

La menace du "shutdown" - la fermeture de l'ensemble des agences fédérales - plane sur les États-Unis. Pour l'éviter, le Sénat doit approuver d'ici vendredi 19 janvier minuit (heure locale) une loi de financement du gouvernement. Le président américain, Donald Trump, met la pression sur l'opposition démocrate pour qu'ils l'approuvent et éviter la paralysie.

"La loi de financement du gouvernement a été approuvée la nuit dernière à la Chambre des représentants. Maintenant, on a besoin des démocrates pour qu'elle soit approuvée au Sénat - mais ils veulent l'immigration clandestine et des frontières faibles", a tweeté le président.

La Chambre des représentants a adopté jeudi par 230 voix contre 197 une proposition de loi visant à prolonger le financement du gouvernement fédéral jusqu'au 16 février. Le texte a été transmis au Sénat, qui doit maintenant se prononcer.

Mais cette étape risque de s'avérer délicate étant donnés les rapports de force à la Chambre haute du Congrès : les républicains y sont majoritaires, mais doivent convaincre neuf élus démocrates de se rallier au texte pour réunir la majorité qualifiée de 60 voix sur 100. La situation est d'autant plus incertaine qu'au moins trois élus républicains ont annoncé qu'ils ne voteraient pas le texte en l'état.

L'éclairage de notre correspondante à Washington, Sonia Dridi

"Un pays en otage" ?

Les démocrates ont en outre annoncé vouloir trouver un accord sur l'immigration sous peine de ne pas voter pour cette loi de financement. En septembre, l'administration Trump avait annoncé l'abrogation du programme Daca (Deferred Action for Childhood Arrivals), qui protège des jeunes migrants clandestins, une suppression programmée pour le début du mois de mars mais qui est à ce stade bloquée par la décision d'un juge de district de San Francisco.

>> À lire aussi ; Céder à Trump pour sauver les Dreamers ? Le dilemme des démocrates

"Le contenu [de ce texte] est bipartisan. Il ne contient aucune disposition susceptible de déplaire à mes amis démocrates", a plaidé Mitch McConnell, chef de file de la majorité républicaine au Sénat. Mais les démocrates, a-t-il accusé, ont pour objectif de "prendre tout le pays en otage" en liant ce dossier à la réforme de l'immigration.

Chuck Schumer, qui dirige la minorité démocrate au Sénat, a déclaré jeudi que la loi votée par la Chambre "devrait très vraisemblablement être considérée comme inacceptable par le Sénat".

Étant donné les incertitudes entourant le sort du texte relatif à la poursuite du financement de l'État fédéral au Sénat, il a été ordonné à certaines agences de se préparer à des fermetures partielles à travers le pays à partir de samedi.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 19/01/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Budget fédéral américain : premier obstacle franchi pour Trump avant un vote serré au Sénat

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Enchaînés et privés de nourriture : l'effroyable quotidien dans la "maison des horreurs"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Donald Trump dévoile ses "fake news awards"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)