Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigéria : de l’inquiétude à la colère

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

Macron et Merkel pour "approfondir encore" la coopération franco-allemande

© POOL/AFP | La Chancelière allemande Angela Merkel et le président Emmanuel Macron, le 19 janvier 2018 à l'Elysée, à Paris

PARIS (AFP) - 

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont réaffirmé dimanche leur "détermination à approfondir encore la coopération" entre la France et l?Allemagne, dans une déclaration commune diffusée sur les réseaux sociaux, pour marquer le 55e anniversaire du Traité de l'Elysée.

Cet appel à donner "une nouvelle impulsion" au couple franco-allemand intervient à la veille de rencontres entre parlementaires français et allemands à Berlin puis à Paris pour réfléchir à un nouveau "Traité de l'Elysée".

"Il y a 55 ans, Charles de Gaulle et Konrad Adenauer signaient le Traité sur la coopération franco-allemande (Traité de l?Élysée) (...) Depuis lors, l?amitié franco-allemande est un pilier de l?intégration européenne. La France et l?Allemagne sont l?une pour l?autre des partenaires politiques majeurs et des voisins de confiance", déclarent le président français et la chancelière allemande, deux jours après une rencontre à Paris.

Ce texte est publié en même temps qu'une vidéo postée sur les réseaux sociaux après avoir été enregistrée vendredi dans un salon de l'Elysée. S'exprimant à tour de rôle dans leur langue avec quelques mots dans celle de l'autre, les deux dirigeants y lancent un appel aux citoyens, en particulier les jeunes, à "faire vivre cette amitié franco-allemande". "Soyez curieux les uns des autres", déclare Emmanuel Macron.

La déclaration précise que le président et la chancelière "sont convenus d?élaborer au cours de cette année un nouveau Traité de l?Élysée". Il s'agit en particulier d'"approfondir l?intégration" des deux économies, "en encourageant notamment une harmonisation bilatérale des législations", et de "renforcer les liens" entre les deux sociétés civiles. Ils appellent en outre à des "mesures ambitieuses pour promouvoir l?enseignement réciproque des langues".

Lundi, jour anniversaire du 55e anniversaire du traité, une délégation de parlementaires français menée par François de Rugy, président de l?Assemblée nationale, se rendra lundi matin au Bundestag à Berlin. Des députés allemands, menés par Wolfgang Schäuble, président du Bundestag, seront ensuite reçus à la Chambre des députés à Paris dans l'après-midi.

D'ici là, les sociaux-démocrates du SPD doivent décider dimanche après-midi s'ils acceptent le principe d'une nouvelle coalition dirigée par la chancelière. Un vote favorable conduirait à de nouvelles négociations pour former un gouvernement aux alentours de Pâques.

Emmanuel Macron et Angela Merkel avaient insisté vendredi sur l'importance d'une Allemagne en ordre de marche pour réformer l'UE.

Le président avait annoncé le 28 septembre, dans son discours sur l'Europe à la Sorbonne, son souhait de "réviser le traité de l'Elysée".

Ce traité avait été conclu le 22 janvier 1963 entre deux "ennemis de toujours" après des guerres sanglantes, dont deux conflits mondiaux, et près de 18 ans après l'effondrement du régime nazi. Sa première application avait été la création de l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) pour promouvoir les échanges entre jeunes des deux pays.

Il a été ensuite progressivement renforcé, notamment en 1988 par le chancelier Helmut Kohl et le président François Mitterrand, avec le lancement de conseils franco-allemands pour la sécurité et la politique économique et monétaire.

© 2018 AFP