Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 22/01/2018

Kenneth Roth, HRW : "Macron a gagné en affrontant directement l'extrême droite"

© Capture d'écran France 24

À l'occasion de la publication du rapport mondial 2018 de Human Rights Watch sur la situation des droits de l'Homme dans près de 90 pays en 2017, France 24 a reçu son directeur exécutif, Kenneth Roth. Il distille une note d’espoir : la progression des gouvernements opposés aux droits humains n’est pas inéluctable, estime-t-il. Du moins, des signes positifs ont montré en 2017 que la vague populiste et autoritaire pouvait être enrayée dans nombre de pays, selon lui.

C’est le cas en France, où Emmanuel Macron a "confronté le Front national en embrassant directement les valeurs de la démocratie", relève Kenneth Roth.

Il estime toutefois le bilan d’Emmanuel Macron en termes de droits de l’Homme "mitigé", épinglant notamment sa politique migratoire.

Sur la scène internationale, le directeur exécutif de Human Rights Watch appelle à un soutien "de principe" aux droits de l’Homme et non à un "soutien de circonstance".

Pour Kenneth Roth, la communauté internationale demeure silencieuse dès lors que des intérêts commerciaux sont en jeu, comme en Chine, où Emmanuel Macron s'est rendu récemment mais n'a abordé la question qu'en privé.

Par Bruno DAROUX

Les archives

26/05/2018 Colombie

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

L'ancien commandant en chef de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et actuel leader de leur parti politique, Rodrigo Londoño Echeverri, alias...

En savoir plus

24/05/2018 Génocide rwandais

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

France 24 a reçu Louise Mushikiwabo, la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, tandis que le président rwandais Paul Kagamé, qui n'avait pas été reçu à l'Élysée depuis 2011,...

En savoir plus

20/05/2018 Mondial-2018

Mehdi Benatia : "Je rêve d’emmener le Maroc au bout du Mondial-2018"

Capitaine de l’équipe nationale de football du Maroc et défenseur de la Juventus de Turin, Mehdi Benatia est l’invité de France 24. Le footballer revient sur le chemin qui l’a...

En savoir plus

20/05/2018 Hongrie

Hongrie : "Bruxelles ne devrait pas punir un peuple pour son gouvernement"

Peter Medgyessy, Premier ministre de la Hongrie entre 2002 et 2004, est l’invité de France 24. Bien qu’ayant reconnu le caractère démocratique de la réélection de Viktor Orban en...

En savoir plus

19/05/2018 Festival de Cannes

Daniel Cohn-Bendit : "Être jeune aujourd'hui est plus difficile qu'en Mai 68"

Depuis le Festival de Cannes, France 24 a reçu Daniel Cohn-Bendit et Romain Goupil, les deux auteurs du documentaire "La traversée". Cinquante ans après Mai 68, l'homme politique...

En savoir plus