Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radicalisation : un nouveau plan pour sortir de l'impasse"

En savoir plus

Les chefs lyonnais réclament un hommage national pour Bocuse

© AFP/Archives | Paul Bocuse à Chassieu, le 24 janvier 2007

LYON (AFP) - 

Les Toques blanches lyonnaises ont demandé à l'Élysée qu'un hommage national soit rendu à Paul Bocuse car "il a tant fait pour le rayonnement de la France dans le monde", a-t-on appris mardi auprès de l'association, confirmant des informations de la presse locale.

"On aimerait un hommage national. Contrairement à Johnny Hallyday et Jean d'Ormesson qui avaient un rayonnement national, Monsieur Paul c'était le monde", fait valoir Christophe Marguin, à la tête de cette association qui réunit de grands noms de la cuisine dans la région, comme la cheffe Anne-Sophie Pic, trois étoiles Michelin à Valence, ou Mathieu Viannay de La Mère Brazier, deux étoiles à Lyon.

L'idée a commencé à circuler dès la mort de Paul Bocuse samedi: "Il se trouve que le chef de l'Elysée, Guillaume Gomez, est mon meilleur ami. Je sais qu'il a passé le message au président de la République. Un courrier est par ailleurs parti ce matin", ajoute le chef.

Les Toques blanches souhaitent que cet hommage national se tienne exceptionnellement à Lyon, une ville à laquelle Bocuse était profondément attachée, et le 11 février, jour où il aurait fêté ses 92 ans. Parallèlement à l'association, plusieurs chefs comme Yannick Alléno ou Jean Imbert ont réclamé un hommage national.

Les obsèques de Paul Bocuse, décédé samedi à 91 ans dans sa célèbre auberge de Collonges-au-Mont-d'Or en bord de Saône, doivent être célébrées vendredi en la cathédrale Saint-Jean à Lyon, en présence de Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur et ancien maire de Lyon.

© 2018 AFP