Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

Le revirement de Donald Trump sur la question des enfants migrants séparés de leurs parents

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Taxes américaines sur l'acier : les mesures de rétorsion de l'UE entreront en vigueur le 22 juin

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie-Erythrée, une délégation érythréenne ira bientôt à Addis-Abeba

En savoir plus

FOCUS

Japon : l'immigration dans un pays "sans réfugiés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"A genoux les gars" : une comédie crue et féministe sur le désir et l’interdit

En savoir plus

L’invité du jour

Benoit Cohen : "La double peine pour les migrants, c’est de subir le rejet avant même d’être arrivés"

En savoir plus

FACE À FACE

Conseil franco-allemand : le temps des concessions ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stoltenberg : "Le sommet de l'Otan permettra de montrer l'unité transatlantique"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Khaled Diab : le vrai du faux de l'Islam

En savoir plus

Amériques

Brésil : le Parti des travailleurs annonce la candidature de Lula à la présidentielle d'octobre

© Miguel Schincariol, AFP | Plusieurs manifestations ont eu lieu mercredi 24 janvier au Brésil, à la suite de la condamnation en appel de l'ex-président Lula.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/01/2018

Le Parti des travailleurs brésiliens a annoncé jeudi la candidature de Lula pour la présidentielle d'octobre alors que la condamnation de celui-ci pour corruption a été confirmée la veille en appel.

Lula condamné, mais Lula candidat. Le Parti des travailleurs (PT) brésilien a annoncé la candidature à la présidentielle d'octobre 2018 de l'ex-président jeudi 25 janvier malgré la confirmation en appel de la condamnation de celui-ci pour corruption.

La direction nationale du parti de gauche (PT) s’est réuni à Sao Paulo au siège de la CUT, le plus grand syndicat du Brésil, en fin de matinée pour adouber Luiz Inacio Lula da Silva comme son candidat à un scrutin dont il est le grand favori, alors même que l'ex-président a perdu son appel mercredi.

"Nous sommes ici pour réaffirmer la candidature de Lula. Il sera notre candidat", a annoncé la présidente du PT Gleisi Hoffmann, en présence de Lula et de l'ex-présidente Dilma Rousseff.

"Lula, guerrier du peuple brésilien !", scandaient des militants au début de la réunion de l'exécutif du PT.

Trois magistrats de Porto Alegre ont rendu mercredi un jugement aussi unanime qu'implacable, en confirmant que Lula était coupable de corruption passive et de blanchiment d'argent pour avoir accepté un triplex d'une entreprise de construction. Ils ont également aggravé sa peine de prison, à 12 ans et un mois.

Mais Lula est resté libre, et libre de faire campagne. Le couperet de la justice n'a pas réduit à zéro ses chances de se présenter pour un troisième mandat à la présidence : ses avocats ont diverses possibilités de recours. Ce n'est qu'après épuisement de tous ces recours qu'il pourrait être déclaré inéligible et éventuellement emprisonné.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 25/01/2018

  • BRÉSIL

    Brésil : la condamnation pour corruption de l'ex-président Lula confirmée et alourdie en appel

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Vidéo: jugé en appel pour corruption, Lula peut toujours compter sur ses partisans

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Brésil : jugé en appel pour corruption, Lula joue sa survie politique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)