Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

MODE

Anti_Fashion, mais pas anti-mode !

En savoir plus

Amériques

À Davos, Trump clame que "l'Amérique d'abord n'est pas l'Amérique seule"

© Fabrice Coffrini, AFP | Donald Trump s'est exprimé au Forum économique mondial de Davos le 26 janvier 2018.

Vidéo par Adélaïde MANGIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/01/2018

Le président américain s'est efforcé vendredi, au Forum économique mondial de Davos, de rassurer les partenaires commerciaux et diplomatiques des États-Unis. Il a plaidé pour un libre-échange "juste" et "réciproque".

Pour son discours prononcé devant les participants du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, Donald Trump a repris son slogan de campagne "America first" ("l'Amérique d'abord"). "L'Amérique d'abord" certes, mais "l'Amérique pas seule", a ajouté cette fois-ci le président américain, cherchant à rassurer les partenaires commerciaux et diplomatiques des États-Unis.

"Nous sommes en faveur du libre-échange, mais il doit être juste, et il doit être réciproque", a encore dit le milliardaire américain, dont Davos redoutait qu'il ne se livre à l'une de ses habituelles diatribes protectionnistes.

"Je suis là pour représenter les intérêts du peuple américain et pour affirmer l'amitié et la coopération des États-Unis pour construire un monde meilleur", a ajouté Donald Trump.

La fin du discours du président américain a été plus agitée. Lors d’une séance de questions-réponses, Donald Trump a déclenché des huées lorsqu’il s'en est pris à la presse qu'il a qualifiée de "méchante" et "fausse".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 26/01/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Trump ouvre la voie à la naturalisation de sans-papiers en échange du financement du mur

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Les Palestiniens qualifient Trump d'"oppresseur" après sa sortie sur le "manque de respect"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Enquête russe : Donald Trump se dit "prêt" à être interrogé "sous serment"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)