Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Amériques

À Davos, Trump clame que "l'Amérique d'abord n'est pas l'Amérique seule"

© Fabrice Coffrini, AFP | Donald Trump s'est exprimé au Forum économique mondial de Davos le 26 janvier 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/01/2018

Le président américain s'est efforcé vendredi, au Forum économique mondial de Davos, de rassurer les partenaires commerciaux et diplomatiques des États-Unis. Il a plaidé pour un libre-échange "juste" et "réciproque".

Pour son discours prononcé devant les participants du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, Donald Trump a repris son slogan de campagne "America first" ("l'Amérique d'abord"). "L'Amérique d'abord" certes, mais "l'Amérique pas seule", a ajouté cette fois-ci le président américain, cherchant à rassurer les partenaires commerciaux et diplomatiques des États-Unis.

"Nous sommes en faveur du libre-échange, mais il doit être juste, et il doit être réciproque", a encore dit le milliardaire américain, dont Davos redoutait qu'il ne se livre à l'une de ses habituelles diatribes protectionnistes.

"Je suis là pour représenter les intérêts du peuple américain et pour affirmer l'amitié et la coopération des États-Unis pour construire un monde meilleur", a ajouté Donald Trump.

La fin du discours du président américain a été plus agitée. Lors d’une séance de questions-réponses, Donald Trump a déclenché des huées lorsqu’il s'en est pris à la presse qu'il a qualifiée de "méchante" et "fausse".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 26/01/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Trump ouvre la voie à la naturalisation de sans-papiers en échange du financement du mur

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Les Palestiniens qualifient Trump d'"oppresseur" après sa sortie sur le "manque de respect"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Enquête russe : Donald Trump se dit "prêt" à être interrogé "sous serment"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)