Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : 3 "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan banlieue en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

L’invité du jour

Roland Lehoucq : "On peut pratiquer les sciences en analysant Star Wars"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

France : nouvelle journée de grève des fonctionnaires

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Italie, année zéro ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : "oui" à 73% pour la réforme voulue par Nkurunziza

En savoir plus

Amériques

Le Congrès américain publie la note controversée dénonçant les méthodes du FBI

© Mark Wilson, Getty Images, AFP | Le siège du FBI à Washington, le 2 février 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/02/2018

La commission du Renseignement de la Chambre des représentants américaine a publié vendredi la note controversée dénonçant les méthodes du FBI, quelques minutes seulement après l'annonce par Donald Trump de sa déclassification.

Le président américain Donald Trump a annoncé, vendredi 2 février, avoir déclassifié une note confidentielle rédigée par le controversé président républicain de la commission du Renseignement Devin Nunes, critiquant l'attitude du FBI.

Quelques minutes plus tard, la commission du Renseignement de la Chambre des représentants américaine a mis en ligne ce document de quatre pages, écrit à partir d'informations secrètes sur les écoutes mises en place par le FBI contre un membre de l'équipe de campagne de Donald Trump en 2016, contre l'avis des membres démocrates de sa commission, du FBI et du ministère de la Justice.

"Elle a été déclassifiée, nous verrons ce qui se passera", a affirmé le président américain depuis le Bureau ovale, ignorant les mises en garde du patron du FBI contre une telle initiative. "Ce qui se passe dans notre pays est une honte (...) Beaucoup de gens devraient avoir honte", a-t-il encore dit, sans citer de noms.

Interrogé spécifiquement sur le sort du numéro deux du ministère de la Justice, Rod Rosenstein, qui joue un rôle crucial dans l'enquête russe dans la mesure où le ministre Jeff Sessions s'est récusé sur ce dossier, Donald Trump a laissé planer le doute.

Christopher Wray, actuel directeur du FBI nommé par Donald Trump, a clairement indiqué qu'il n'était pas favorable à cette publication. Le ministère de la Justice a lui aussi fait part de ses réserves notamment pour des raisons de sécurité et le risque de dévoiler des méthodes de collecte du renseignement.

Avec AFP

Première publication : 02/02/2018

  • RUSSIE

    Ingérence russe : Washington publie une liste noire de 200 proches de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : les réfugiés de 11 pays désormais admis, mais leurs conditions d'entrée durcies

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Dans le collimateur de Donald Trump, le numéro deux du FBI Andrew McCabe démissionne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)