Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

Afrique

Cameroun : six civils tués dans une attaque de Boko Haram

© Reinnier Kaze, AFP | Un policier camerounais patrouille dans les rues de Maroua, dans l'extrême-nord du pays, en septembre 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/02/2018

Une attaque imputée au groupe terroriste Boko Haram a fait six morts, dimanche soir, dans un village du nord du Cameroun, non loin de la frontière nigériane.

Six civils ont été tués, dans la nuit de dimanche au lundi 5 février, dans l'extrême-nord du Cameroun, au cours d'une attaque imputée aux terroristes de Boko Haram, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Boko Haram a attaqué autour de 23 h le petit village de Hitawa, dans le canton de Tourou [arrondissement de Mokolo]", a indiqué à l'AFP une autorité jointe dans la zone.

"Les assaillants ont brûlé plus de 100 maisons", a ajouté cette source, s'exprimant sous couvert d'anonymat. L'attaque et son bilan ont été confirmés à l'AFP par une source sécuritaire.

L'armée camerounaise est déployée dans la région de l'extrême-nord du Cameroun pour lutter contre les incursions depuis le Nigeria des combattants du groupe jihadiste.

Depuis 2014, date à laquelle le Cameroun a commencé à lutter contre Boko Haram, ce groupe a tué "2 000 civils et militaires" et enlevé "un millier de personnes" dans l'extrême-nord du pays, selon le centre d'analyse International Crisis Group (ICG).

Avec AFP

Première publication : 05/02/2018

  • NIGERIA

    Nigeria : très lourd bilan humain après une attaque de Boko Haram contre une mission pétrolière

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Nigeria : les enfants oubliés de Damasak, enlevés par Boko Haram

    En savoir plus

  • CAMEROUN

    Le Cameroun poursuivi en justice pour avoir coupé Internet aux régions anglophones

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)