Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "L'objectif de Trump est de renverser le régime iranien"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "Le populisme c'est l'échec des élites"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

Sports

Super Bowl : les Eagles de Philadelphie créent la surprise

© Kevin C. Cox, Getty Images, AFP | Zach Ertz des Philadelphie Eagles plonge dans l'en-but, dimanche 4 février 2018, pour marquer un "touchdown" lors du Super Bowl.

Vidéo par Axel MAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/02/2018

Les Eagles de Philadelphie ont réussi l'exploit, dimanche lors du Super Bowl, de battre le grand favori de la finale du championnat de football américain, les New England Patriots de la superstar Tom Brady.

Les Eagles de Philadelphie ont créé l'une des plus grandes surprises de l'histoire de la NFL, la ligue américaine de football américain, en s'imposant, dimanche 4 février à Minneapolis, par 41 à 33 lors du Super Bowl face à l'archi-favori, les Patriots de New England, au terme d'un match exaltant de bout en bout.

Après avoir si souvent ramené son équipe du diable vauvert, le quarterback Tom Brady n'est pas parvenu à reprendre la main en toute fin de match, perdant le ballon lors d'une phase offensive décisive.

Tout semblait pourtant écrit pour que le tenant du titre New England, mené plus des trois-quarts de la rencontre, signe une nouvelle performance historique et marche à nouveau sur son adversaire, comme il l'avait fait l'an dernier.

Portés par Tom Brady, les Patriots, déjà vainqueurs de cinq Super Bowl, étaient mêmes brièvement passés devant pour la première fois de la rencontre (33-32), à 9 minutes du coup de sifflet final. Mais les Eagles ont tenu bon, jouant crânement leur chance comme ils l'avaient fait durant toute la rencontre.

Après avoir passé la soirée à tourner autour de Tom Brady, la défense de Philadelphie, l'une des plus efficaces de la NFL, a fini par l'atteindre à plusieurs reprises en fin de partie. Et sur la dernière action du match, une nuée de défenseurs s'est abattue sur Rob Gronkowski, qui tentait de réceptionner une passe de la dernière chance dans l'en-but, détournant le ballon de ses mains.

Premier titre pour les Philadelphie Eagles

C'est le premier titre de Philadelphie depuis la création du Super Bowl (1967), après deux finales perdues en 1981 et 2005, cette année-là contre les Patriots, sur le fil (24-21).

>> Sur Mashable FR : La ville de Philadelphie pète un plomb après sa victoire au Super Bowl

Dès la fin du match, des milliers de personnes sont descendues, dans le calme, sur Broad Street, l'une des principales artères de Philadelphie, pour célébrer cette victoire. Dans le même temps, le président Donald Trump, connu pour sa proximité avec les Patriots, a envoyé un message de félicitations aux Eagles, saluant une "grande victoire au Super Bowl".

Quelques minutes après le match, Tom Brady, 40 ans et 6 mois, considéré comme le plus grand joueur de l’histoire de la NFL, surnommé le passeur au bras d'or, a déjà annoncé qu'il serait probablement de retour l'an prochain.

>> À voir : Les annonceurs misent sur l'humour pour le Super Bowl

Mais lors de ce Super Bowl, Brady a dû, contre toute attente, s'effacer devant Nick Foles, 29 ans, élu meilleur joueur du match dimanche, et qui n’était encore qu’un quarterback remplaçant début décembre.

Avec AFP

Première publication : 05/02/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Trump en croisade contre les sportifs : "Rien à voir avec les questions raciales"

    En savoir plus

  • JUSTICE

    L'ancienne star du football américain O.J. Simpson obtient sa remise en liberté après 9 ans de prison

    En savoir plus

  • FOOTBALL US

    Vidéo : un Super Bowl aux publicités très politiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)