Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin qui ne fait pas l'unanimité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Sénat argentin rejette la légalisation de l'avortement

En savoir plus

LE DÉBAT

Proche-Orient : un nouvel affrontement est-il imminent entre Israël et le Hamas ?

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cannabis : le casse-tête de la légalisation

En savoir plus

FRANCE

En images : Paris et sa banlieue paralysées par la neige

© Joël Saget, AFP | Un homme skie sur les pentes enneigées de Montmartre, à Paris, le 6 février 2018.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/02/2018

Paris et sa banlieue se sont retrouvées mardi sous la neige, qui a provoqué des centaines de kilomètres de bouchons sur les routes et d'importants retards et perturbations dans les transports.

D’importantes chutes de neige ont blanchi mardi 6 février la capitale française et sa banlieue. Elles ont aussi provoqué plus de 700 kilomètres de bouchons autour de Paris, la fermeture de la tour Eiffel, un ralentissement des TGV et de fortes perturbations dans les transports en commun et scolaires.

La neige affectait mardi soir la moitié nord de la France, où des températures glaciales ont conduit 22 départements à activer leur plan "grand froid".

L'épisode neigeux "notable et durable" rend les conditions de circulation difficiles sur un axe allant des Pays de la Loire et du Poitou, dans l'ouest, aux Ardennes dans l'est, en passant par l'Île-de-France, selon Météo France, qui a maintenu mardi soir 27 départements en vigilance orange neige et verglas jusqu'à mercredi midi.

En Île-de-France, un pic de 739 kilomètres de bouchons a été enregistré peu avant 19 h 30 par le site d'informations routières Sytadin, avant d'amorcer un reflux. Les bus desservant Paris et la banlieue parisienne ont tous été rappelés dans leur dépôt en début de soirée, "en raison des difficultés de circulation qui ne permettent plus de rouler", a indiqué une porte-parole de la RATP à l'AFP.

"On est sur un scénario de renforcement de la neige alors que la tenue est facilitée par des températures un peu en baisse et la tombée de la nuit", a expliqué à l'AFP Emmanuel Demaël, prévisionniste chez Météo France. La situation pourrait devenir critique dans la nuit de mercredi à jeudi avec la chute des températures – jusqu'à moins 10 degrés – et l'apparition de "gelées" sur les sols enneigés, a-t-il ajouté.

De son côté, la SNCF a annoncé mardi avoir réduit la vitesse de ses trains sur une partie de son réseau, occasionnant de légers retards, tandis que la LGV Atlantique subissait quelques perturbations.

Avec AFP

Première publication : 06/02/2018

  • INTEMPÉRIES

    La crue de la Seine a atteint son pic, la décrue s'annonce lente

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Paris, Barack Obama déplore la passivité américaine sur le climat

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Paris, un bus de tourisme s'encastre dans le pont Alexandre III

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)