Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

L’invité du jour

Roland Lehoucq : "On peut pratiquer les sciences en analysant Star Wars"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

France : nouvelle journée de grève des fonctionnaires

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Italie, année zéro ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : "oui" à 73% pour la réforme voulue par Nkurunziza

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les francs-maçons interdits de gouvernement en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Italie : l'alliance qui fait trembler l'Europe

En savoir plus

FRANCE

France : les chutes de neige sèment la pagaille dans les transports

© AFP | Même la Tour Eiffel est fermée en raison des importantes chutes de neige

Vidéo par Axel MAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/02/2018

Embouteillages record autour de Paris, trains ralentis, transports en commun et scolaires perturbés... Les chutes de neige qui frappent une partie de la France provoquent d'importantes perturbations dans les transports.

Plus de 700 kilomètres de bouchons autour de Paris, tour Eiffel fermée, TGV ralentis, transports en commun et scolaires perturbés... La vague de froid accompagnée de chutes de neige qui a frappé la France, mardi 6 février, a semé la pagaille dans les transports. Mercredi, de nouvelles chutes de neige étaient atttendues, laissant craindre de nouvelles perturbations sur la partie nord de l'Hexagone.

Vingt-huit départements, principalement entre la Vendée et les Ardennes, ont été placés par Météo France en vigilance orange à la neige et au verglas. Les trains à grande vitesse roulaient au ralenti, de 160 km/h dans les zones les plus enneigées à 220 km/h, sur les lignes reliant la capitale à Bordeaux, Rennes, Lille et Strasbourg, selon la SNCF, jointe par Reuters.

Ces ralentissements ont entraîné des retards de 20 à 40 minutes dans les gares, voire davantage à Montparnasse, la gare parisienne desservant l'Ouest et le Sud-Ouest, en raison de la fissure d'un rail dans le Loir-et-Cher provoquée par le froid.

>> À voir : "En images : Paris et sa banlieue paralysées par la neige"

En Île-de-France, un pic de 739 kilomètres de bouchons a été enregistré peu avant 19H30 par le site d'informations routières Sytadin, avant d'amorcer un reflux. Les bus desservant Paris et la banlieue parisienne ont tous été rappelés dans leur dépôt en début de soirée, "en raison des difficultés de circulation qui ne permettent plus de rouler", a indiqué une porte-parole de la RATP à l'AFP.

Toujours en Île-de-France, la préfecture de police a déclenché le niveau 3 du plan "neige verglas", une mesure qui implique l'interdiction de circulation sur les principaux axes routiers pour les véhicules de plus de 7,5 tonnes.

Intempéries en France : "Les consignes ont été respectées"

L'ensemble des lignes de bus RATP étaient également interrompues. La préfecture a appelé les particuliers à limiter les déplacements en voiture et à privilégier les transports en
commun.

Alors que la neige devrait progressivement tenir au sol dans la région, avec des cumuls prévus entre 5 et 10 cm, la société d'exploitation de la tour Eiffel a fermé le monument mardi en raison des conditions météo.

>> À voir sur MashableFR : "Profitons-en, ce n'est pas tous les jours qu'on peut skier à Montmartre"

Vendredi pourrait voir l'arrivée d'une nouvelle perturbation neigeuse, venue cette fois du nord-ouest, touchant tout un pan des Hauts-de-France jusqu'au Limousin en passant par l'Île-de-France.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 07/02/2018

  • FRANCE

    En images : Paris et sa banlieue paralysées par la neige

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)