Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Moyen-Orient

Le Liban dénonce la construction d'un mur à sa frontière avec Israël

© Jalaa Marey, AFP | Le mur séparant Metula, en Israël, du village libanais de Kafr Kila, le 7 février 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/02/2018

Les autorités libanaises ont promis, mercredi, de tenter d'empêcher l'État hébreu d'ériger un mur le long de la zone frontalière, relativement calme depuis près de 12 ans. Cette "agression", selon Beyrouth, menace la stabilité de la région.

Le Conseil supérieur de défense libanais a donné, mercredi 7 février, ses directives pour empêcher Israël de construire un mur le long de leur frontière commune.

En 2012, l'État hébreu a lancé la construction de l'édifice à sa frontière avec le Liban, suivant le tracé de la "ligne bleue" définie en 2000 par l'ONU pour faire office de ligne d'armistice entre les deux pays toujours techniquement en guerre.

Le président libanais Michel Aoun, le Premier ministre, Saad Hariri, et le président du parlement, Nabih Berri, ont accusé l'État hébreu de menacer la stabilité de la région en voulant ériger ce mur le long d'une frontière qui est relativement calme depuis la guerre que se sont livrée Israël et le Hezbollah, la milice chiite pro-iranienne, en 2006.

"Le Conseil supérieur de défense a donné ses instructions pour contrer cette agression et empêcher Israël de construire [le mur] sur le sol libanais", a annoncé le secrétaire général du Conseil dans un communiqué.

Les autorités israéliennes soutiennent que le mur sera érigé en territoire israélien. Le gouvernement libanais affirme que l'édifice passe sur des territoires qui appartiennent au Liban dans la partie de la "ligne bleue" située côté israélien.

Contentieux sur la frontière maritime

Les tensions entre Israël et le Liban se sont aussi accrues depuis l'apparition d'un contentieux concernant l'exploitation d'un gisement de gaz offshore situé dans un secteur contesté le long de leur frontière maritime internationale.

Le ministre de l'Énergie de l'État hébreu a fait savoir, mercredi, qu'il voulait trouver un compromis avec le Liban.

"Nous espérons, et nous sommes prêts à discuter afin de trouver une solution diplomatique à ce sujet", a déclaré Yuval Steinitz au site Ynet, réagissant aux propos du ministre israélien de la Défense.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 07/02/2018

  • LIBAN

    Liban : les nerfs à vif en raison d'une insulte, de la fiction à la réalité

    En savoir plus

  • LIBAN

    Liban : les élections législatives fixées au 6 mai

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Mike Pence au Proche-Orient : héros des Israéliens, boudé par les Palestiniens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)