Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "L'objectif de Trump est de renverser le régime iranien"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "Le populisme c'est l'échec des élites"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

Asie - pacifique

Avant les JO, la Corée du Nord organise un défilé militaire à Pyongyang

© Ed Jones, AFP | L'équipe de patinage artistique de Corée du Nord est arrivée à Pyeongchang pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver.

Vidéo par Clovis CASALI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/02/2018

La Corée du Nord a organisé jeudi un défilé militaire dans sa capitale Pyongyang alors que les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, en Corée du sud, doivent s'ouvrir vendredi.

La Corée du Nord a célébré le 70e anniversaire de son armée jeudi 8 février en organisant un défilé militaire place Kim Il-Sung dans sa capitale Pyongyang, a annoncé jeudi à l'AFP une source gouvernementale sud-coréenne. Une parade militaire qui intervient à la veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques en Corée du Sud durant laquelle les deux Corée vont défiler de manière conjointe.

>> À voir aussi : Manifestation à Séoul contre la présence de la Corée du Nord aux JO

La télévision officielle nord-coréenne n'a diffusé aucune image en direct du défilé militaire mais la source de l'AFP a déclaré: "Nous avons appris que le Nord a organisé un défilé militaire place Kim Il-Sung à Pyongyang à partir de 10 h 30 aujourd'hui".

La Corée du Nord avait annoncé le mois dernier qu'elle célébrerait l'anniversaire de son armée le 8 février, au lieu du 25 avril. La nouvelle a pris les capitales étrangères de court après le spectaculaire revirement diplomatique amorcé début janvier par Pyongyang, qui a saisi l'occasion des Jeux olympiques pour tendre la main à Séoul.

La Corée du Nord refuse de rencontrer les États-Unis

D'après les analystes, le Nord entend avec cette double approche normaliser son statut d'"État nucléaire de facto". Il pourrait tenter d'obtenir l'affaiblissement des sanctions contre le régime et enfoncer un coin dans la relation entre les alliés sud-coréen et américain.

La Corée du Nord a également fait savoir jeudi qu'elle n'avait aucune intention de rencontrer les représentants des États-Unis pendant les Jeux olympiques.

"Nous n'avons pas la moindre intention de rencontrer des responsables américains pendant notre visite au Sud", a dit Cho Yong-Sam, haut responsable du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l'agence officielle KCNA. "Nous n'avons jamais mendié un dialogue avec les États-Unis, et nous ne le ferons jamais".

Avec AFP

Première publication : 08/02/2018

  • CORÉE DU SUD

    JO de Pyeongchang : la sœur de Kim Jong-un assistera à la cérémonie d'ouverture

    En savoir plus

  • CORÉES

    JO de Pyeongchang : un haut responsable nord-coréen va se rendre en Corée du Sud

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    JO de Pyeongchang : les hockeyeuses nord-coréennes bien arrivées en Corée du Sud

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)