Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

Italie: la Juve met la pression sur Naples

© AFP | L'attaquant argentin de la Juventus Gonzalo Higuain contre la Fiorentina en Serie A, le 9 février 2018 à Florence

FLORENCE (ITALIE) (AFP) - 

La Juventus de Turin est allé gagner sur le terrain de la Fiorentina (2-0), vendredi soir en ouverture de la 24e journée du Championnat d'Italie, et dépassé provisoirement le leader Naples qui a désormais la pression au moment d'accueillir la Lazio samedi.

Les deux buts ont été marqués en deuxième période par Federico Bernardeschi (56), 23 ans, ex-joueur de la "Fio", puis par le buteur-maison Gonzalo Higuain (86), ce qui permet à la Vieille Dame de reprendre deux points d'avance sur le Napoli, et d'espérer pouvoir garder les commandes d'une Serie A qu'il n'ont toujours pas dominée cette saison à l'issue du week-end!

Massimiliano Allegri avait assuré que ses joueurs ne se laisseraient pas perturber par leur 8e de finale de Ligue des champions prévu mardi à Turin contre Tottenham. Ils ont pourtant entamé le match en douceur lors d'une première période plutôt rare en occasions de but, dominée par les Florentins.

La Fiorentina a bien failli prendre l'avantage sur un penalty sifflé par l'arbitre (18), pour une main de Giorgio Chiellini dans la surface. Mais après utilisation de l'assistance vidéo (VAR), et vérifié qu'il y avait eu un hors-jeu préalable, l'homme au sifflet a annulé ce penalty qui aurait dû être tiré par Jordan Veretout.

C'était le 500e match du gardien Gianluigi Buffon, 40 ans, en Championnat sous les couleurs de la Juve (Serie A et B confondues), sans compter ses 169 matches pour Parme en début de carrière. Le géant du football italien a fêté l'occasion en étant impeccable et en bénéficiant d'un soupçon de réussite, quand un tir de Gil Dias s'est écrasé sur son poteau droit.

C'est donc la 8e victoire d'affilée pour l'équipe de Massimiliano Allegri, malgré les absences pour blessure de Blaise Matuidi, Paulo Dybala, Juan Cuadrado et Benedikt Höwedes. De bon augure à quelques jours du choc européen de mardi soir contre Tottenham.

© 2018 AFP