Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

FRANCE

S'estimant lésée, Laura Smet va contester le testament de son père, Johnny Hallyday

© Ludovic Marin, AFP | La famille Hallyday lors de l'hommage populaire à Johnny à Paris, le 9 décembre 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/02/2018

Laura Smet a demandé à ses avocats "de mener toutes les actions" pour contester les dispositions testamentaires de son père, Johnny Hallyday. Elle proteste contre la décision paternelle de confier ses biens uniquement à sa dernière épouse, Laeticia.

Le clan Hallyday se fissure sur le testament du rocker français, décédé le 6 décembre dernier. Selon un communiqué des avocats de sa fille, Laura Smet, émis mardi 12 février, celle-ci aurait décidé de "mener toutes les actions de droit" pour contester les dispositions testamentaires de Johnny Hallyday, qui confieraient "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à sa seule épouse Laeticia. Le frère de Laura, David Hallyday, sera "codemandeur" dans la procédure.

>> À lire aussi : Johnny Hallyday, l'étoile du rock'n'roll français s'est éteinte

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday, au terme duquel l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l'effet de la loi californienne", indique le communiqué de Maîtres Emmanuel Ravanas, Pierre-Olivier Sur et Hervé Témime, transmis lundi à l'AFP.

Des dispositions contraires au droit français

Selon les avocats, ces dispositions testamentaires "contreviennent manifestement aux exigences du droit français".

"Ce testament prévoit aussi qu'en cas de prédécès de son épouse, l'ensemble des biens et des droits de Jean-Philippe Smet seraient exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy par parts égales", poursuit le communiqué.

"S'il en était ainsi, son père ne lui aurait rien laissé : ni bien matériel, ni prérogative sur son œuvre artistique, ni souvenir – pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chanson 'Laura' qui lui est dédiée", détaillent les avocats dans le communiqué.

Contestant ce testament, Laura Smet a confié à ses avocats "la mission de défendre ses intérêts et de mener toutes les actions de droit permettant la sauvegarde de l'œuvre de son père".

Plus grande star du rock français, Johnny Hallyday est décédé à l'âge de 74 ans, le 6 décembre, des suites d'un cancer. Marié pendant 21 ans à Laeticia, il a eu quatre enfants. David, l'aîné qu'il a eu avec Sylvie Vartan, Laura Smet, née de son union avec Nathalie Baye, et Jade et Joy, adoptées pendant son dernier mariage.

Avec AFP

Première publication : 12/02/2018

  • FRANCE

    Johnny Hallyday a été inhumé à Saint-Barthélemy

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    Hommage à Johnny Hallyday : "Maintenant, tout le monde l'aime"

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    La France a rendu un dernier hommage à Johnny Hallyday

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)