Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Ligue des champions: City écrase Bâle, Tottenham accroche la Juve

© AFP | L'attaquant de Tottenham Harry Kane inscrit le premier but de son équipe contre la Juventus, en 8es de finale aller de la Ligue des champions, le 13 février 2018 à Turin

PARIS (AFP) - 

Si Manchester City n'a pas fait de sentiments sur le terrain de Bâle (victoire 4-0), la Juventus Turin a joué avec le feu à domicile face à Tottenham (2-2), mardi en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

Les affaires semblaient pourtant bien parties pour la Vieille Dame, qui menait 2-0 au bout de dix minutes face à des Spurs étrangement amorphes.

Deux coups de fusil de Gonzalo Higuain (2e, 9e sp) et c'était plié. Mais c'était sans compter sur la capacité de réaction des hommes de Mauricio Pochettino.

Alors que l'Argentin de la Juve aurait pu, aurait dû, accroître l'écart, bien servi par Pjanic (30e) puis sur un nouveau penalty (45e+2), les Anglais ont su répondre présents.

D'abord, par Harry Kane (35e), premier joueur à trouver le chemin des filets face à Gianluigi Buffon en 2018. Puis sur une merveille de coup franc de Christian Eriksen (72e).

Dans l'autre rencontre du jour, City a fait un grand pas vers les deuxièmes quarts de finale de C1 de son histoire en ne faisant qu'une bouchée de Bâle (0-4).

En Suisse, les Mancuniens ne se sont pas posés de questions et ont quasiment tué tout suspense grâce à Ilkay Gündogan (14, 53e), Bernardo Silva (18e) et Sergio Agüero (23e).

Les hommes de Pep Guardiola ont fait parler leur jeu offensif, profitant des approximations et du manque flagrant d'agressivité des Rouge et Bleu et ont désormais un pied et demi au prochain tour.

Les matches retour sont prévus le 7 mars.

© 2018 AFP