Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Viols, agressions, harcèlement : les témoignages qui accablent l'Unef"

En savoir plus

Ligue des champions: City écrase Bâle, Tottenham accroche la Juve

© AFP | L'attaquant de Tottenham Harry Kane inscrit le premier but de son équipe contre la Juventus, en 8es de finale aller de la Ligue des champions, le 13 février 2018 à Turin

PARIS (AFP) - 

Si Manchester City n'a pas fait de sentiments sur le terrain de Bâle (victoire 4-0), la Juventus Turin a joué avec le feu à domicile face à Tottenham (2-2), mardi en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

Les affaires semblaient pourtant bien parties pour la Vieille Dame, qui menait 2-0 au bout de dix minutes face à des Spurs étrangement amorphes.

Deux coups de fusil de Gonzalo Higuain (2e, 9e sp) et c'était plié. Mais c'était sans compter sur la capacité de réaction des hommes de Mauricio Pochettino.

Alors que l'Argentin de la Juve aurait pu, aurait dû, accroître l'écart, bien servi par Pjanic (30e) puis sur un nouveau penalty (45e+2), les Anglais ont su répondre présents.

D'abord, par Harry Kane (35e), premier joueur à trouver le chemin des filets face à Gianluigi Buffon en 2018. Puis sur une merveille de coup franc de Christian Eriksen (72e).

Dans l'autre rencontre du jour, City a fait un grand pas vers les deuxièmes quarts de finale de C1 de son histoire en ne faisant qu'une bouchée de Bâle (0-4).

En Suisse, les Mancuniens ne se sont pas posés de questions et ont quasiment tué tout suspense grâce à Ilkay Gündogan (14, 53e), Bernardo Silva (18e) et Sergio Agüero (23e).

Les hommes de Pep Guardiola ont fait parler leur jeu offensif, profitant des approximations et du manque flagrant d'agressivité des Rouge et Bleu et ont désormais un pied et demi au prochain tour.

Les matches retour sont prévus le 7 mars.

© 2018 AFP