Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Afrique du Sud : Ramaphosa présente son plan d'action pour l'après-Zuma

En savoir plus

De Sesostris III à Nasser, l'épopée du Canal de Suez à l'Institut du monde arabe

© INTERCONTINENTALE/AFP | Le canal de Suez permet une liaison Europe-Asie sans contourner l'Afrique par le cap de Bonne Espérance, abrégeant la navigation de plusieurs milliers de kilomètres.

PARIS (AFP) - 

Sesostris III l'avait imaginé, Français et Egyptiens l'ont creusé: une exposition à l'Institut du monde arabe va retracer l'épopée du Canal de Suez, une saga de 4.000 ans pour connecter la Méditerranée à l'Océan indien.

L'exposition, ouverte du 28 mars au 5 août et conçue par Claude Mollard, commissaire général, et Gilles Gauthier, directeur scientifique, s'ouvrira sur une tentative de restitution visuelle et sonore de la cérémonie d'inauguration à Port-Saïd le 17 novembre 1869 en présence du gotha européen, dont l'impératrice Eugénie, a annoncé l'IMA.

Maquettes, vidéos, films d'époque, trouvailles archéologiques viendront illustrer les efforts des Pharaons pour maintenir pendant 20 siècles un canal antique reliant le Nil à la Mer rouge mais régulièrement ensablé, ainsi que l'aventure technique du creusement de 1859 à 1869 sous l'autorité du Français Ferdinand de Lesseps.

L'exposition traitera aussi de la rivalité franco-britannique autour de cet axe stratégique au carrefour de trois continents, sans oublier la nationalisation du canal par Gamal Abdel Nasser.

fa/alu/cb

© 2018 AFP