Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pete Souza, ancien photographe à la Maison Blanche : "Obama a beaucoup d'humour"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Arnaud Danjean : "Les Européens doivent assumer leur sécurité de façon plus autonome"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Défense et sécurité : le couple franco-allemand seul au front ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

Zones défavorisées: les agriculteurs provoquent des bouchons sur l'A10 et A71

© AFP/Archives | Des agriculteurs manifestent le 7 février 2018 à Caussade, près de Toulouse

ORLÉANS (AFP) - 

Les agriculteurs qui protestent contre le déclassement de territoires jusqu'ici en zones défavorisées dans le Loiret provoquent mardi en fin de matinée des bouchons cumulés de seize kilomètres sur les autoroutes A10 et A71 dans le secteur d'Orléans, a indiqué Vinci Autoroutes.

Les agriculteurs, dont le barrage filtrant a été mis en place lundi à la bifurcation entre les autoroutes A10 et A71, sont restés sur les lieux toute la nuit et ont l'intention d'y rester "au moins jusqu'à la réunion prévue mercredi matin au ministère de l'agriculture", a indiqué à l'AFP le président de la FDSEA du Loiret Cédric Benoist.

Les manifestants ne laissent passer les véhicules qu'au compte-gouttes, sur une file, après avoir distribué des tracts aux automobilistes.

Cette action des agriculteurs provoquait en fin de matinée 4 kilomètres de bouchons sur l'A10 dans le sens Paris-Orléans, tout comme dans le sens Tours-Paris, et, sur l'A71, dans le sens Vierzon-Paris, a indiqué à l'AFP une porte-parole de Vinci Autoroutes.

Le concessionnaire d'autoroutes recommande aux automobilistes d'éviter le secteur et d'emprunter les itinéraires conseillés.

Le classement en zone défavorisée permet aux agriculteurs de percevoir des aides compensatoires de l'Union européenne.

Dans le Loiret, 160 exploitations sont concernées, soit 400 éleveurs bovins qui pourraient perdre entre 8.000 et 10.000 euros par an, selon le syndicat agricole.

M. Benoist a annoncé qu'une action de blocage sera menée "sur un rond-point" dans le secteur de Gien "au coeur des zones défavorisées concernées".

© 2018 AFP