Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

En savoir plus

L’invité du jour

"L’Europe a un rôle à jouer dans la défense des éléphants"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

"Fair play financier" : le PSG passe son grand oral

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : l'opposition manifeste contre le projet de réforme électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations en France : la guerre des chiffres

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite de Macron à Washington : que peut-il espérer de sa rencontre avec Trump ?

En savoir plus

Amériques

États-Unis : fusillade meurtrière dans un lycée de Floride

© France 24

Vidéo par Sophie PRZYCHODNY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/02/2018

Un homme a ouvert le feu mercredi dans un lycée de Floride, faisant plusieurs morts et blessant au moins 20 personnes. Selon le shérif du comté de Broward, le tireur a été arrêté.

Plusieurs personnes ont été tuées mercredi 14 février au cours d’une fusillade survenue dans un lycée de Parkland, en Floride, a indiqué le proviseur de l'établissement, Robert Runcie. Au moins 20 personnes ont également été blessées. Le shérif du comté de Broward a pour sa part indiqué que le tireur avait été arrêté.

"Il pourrait s'agir d'un ancien élève. Nous n'avons pas le nom pour l'instant", a déclaré Robert Runcie devant les médias. "Nous n'avons reçu aucun avertissement, aucune indication", a-t-il poursuivi. "Une enquête approfondie va être menée. Dans ces situations, il pourrait y avoir eu des signaux. (...) À notre connaissance, aucune menace n'avait été proférée", a-t-il précisé.

Les élèves et le personnel de ce lycée public où environ 3 000 jeunes sont scolarisés ont été évacués. Les images des télévisions locales montraient plusieurs dizaines de personnes sortant de l'école, souvent les mains en l'air ou croisées derrière la tête.

"Nous avons tous pensé que c'était un exercice"

"Ce qui s'est passé, c'est que l'alarme à incendie a sonné et nous avons tous pensé que c'était un exercice parce qu'on avait déjà eu une fausse alerte incendie, alors on ne l'a pas prise au sérieux. Et tout à coup on a entendu des coups de feu de l'autre côté de l'école", a déclaré un élève à la chaîne locale WSVN 7 News. Racontant comment il s'était échappé, il a expliqué : "Nous avons pris un chemin à l'arrière, en file indienne dans la nature."

Des ambulances, des camions de pompiers ainsi qu'une longue cohorte de voitures de police et un blindé d'un groupe d'intervention étaient stationnés près du lycée Marjory Stoneman Douglas High School, sur la côte est de la Floride entre Boca Raton et Fort Lauderdale.

Le président Donald Trump a présenté ses condoléances aux familles des victimes sur Twitter. La Maison Blanche a affirmé suivre la situation.

Selon le site Everytown for gun safety, c'est la 18e fois qu'une personne ouvre le feu dans une école américaine depuis le 1er janvier 2018.

Avec AFP

Première publication : 14/02/2018

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : plusieurs blessés dans une fusillade près du siège de la NSA

    En savoir plus

  • ITALIE

    Italie : manifestation antifaciste à Macerata, une semaine après la fusillade

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Fusillade au Texas : l'US Air Force n'avait pas informé le FBI de la condamnation du tireur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)