Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Menacé d'inculpation, Netanyahu assure que son gouvernement est "stable"

© AFP | Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu prononce un discours à Tel-Aviv, le 14 février 2018

JÉRUSALEM (AFP) - 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé mercredi que la coalition sur laquelle repose son gouvernement était "stable", malgré la menace d'inculpation pour corruption pesant sur lui.

"Je peux vous rassurer: la coalition est stable et ni moi ni personne n'avons de projet d'élections (anticipées). Nous allons continuer à travailler ensemble pour le bien de nos citoyens israéliens jusqu'à la fin du mandat", prévue en 2019, a dit M. Netanyahu dans un discours à Tel-Aviv.

La veille, la police avait recommandé son inculpation pour corruption, fraude et abus de confiance dans deux affaires.

Les conclusions de la police mettent en question le maintien au gouvernement de M. Netanyahu, au pouvoir depuis bientôt 12 ans au total, et notamment l'attitude de ses partenaires de coalition. Ces derniers n'ont signalé jusqu'alors aucune intention de se désolidariser.

Le rapport de la police est "aussi plein de trous qu'un fromage suisse", a dit M. Netanyahu.

Il s'en est durement pris à son ancien ministre des Finances Yaïr Lapid, présenté comme un témoin clé dans l'une des affaires, "alors qu'il a promis de me faire tomber à n'importe quel prix". M. Lapid apparaît dans les sondages comme un des principaux concurrents de M. Netanyahu en cas d'élections.

© 2018 AFP