Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Ryder Cup: Tiger Woods se verrait bien vice-capitaine et joueur

© GETTY/AFP | Tiger Woods le 14 février 2018 à Pacific Palisades

LOS ANGELES (AFP) - 

Tiger Woods a affirmé mercredi qu'il se verrait bien à la fois vice-capitaine et joueur de l'équipe américaine de Ryder Cup face à l'Europe, en septembre à Paris, comme sa condition physique s'améliore de jour en jour.

A la question des journalistes de savoir s'il se contenterait d'occuper le poste de vice-capitaine ou si, son jeu ayant suffisamment progressé, il accepterait d'être le choix du capitaine Jim Furyk comme joueur, Woods n'a pas souhaité choisir.

"Pourquoi est-ce que je ne pourrais pas faire les deux? J'aime les deux rôles", a répondu l'ancien N.1 mondial, de retour en compétition le 24 janvier en Californie après un an d'absence en raison de blessures.

Tiger Woods, qui se prépare à disputer le Genesis Open à partir de jeudi, a ajouté que Furyk "n'avait rien dit" à propos de la Ryder Cup (28-30 septembre).

En fait, Furyk n'a rien écarté sur Golf Channel: "Je ne pense pas que ça soit impossible". "Il a disputé une épreuve et semble plutôt en forme, et maintenant nous parlons (de lui) pour la Ryder Cup. Cela montre quel grand joueur il a été", a encore dit le capitaine.

Aucun joueur n'a eu l'honneur d'un double rôle au sein de l'équipe américaine de Ryder Cup depuis plus de 50 ans.

Arnold Palmer, sept fois vainqueur en Grand Chelem, avait été le dernier capitaine-joueur en Ryder Cup, remportant quatre points pour les Etats-Unis devant la Grande-Bretagne (29-3) en 1963 à Atlanta.

© 2018 AFP